Incidents Paris-Lyon : Une sanction jusqu'en 2023 pour l'OL ?

Incidents Paris-Lyon : Une sanction jusqu'en 2023 pour l'OL ?

Icon Sport

Les incidents du match Paris FC-OL ont choqué toute la France. Ils ont aussi laissé en suspens le sort d'une rencontre jouée 45 minutes (1-1). Le sort du match se jouera dans les bureaux de la FFF où l'OL pourrait dire adieu à la coupe. Toutefois, le PFC risque aussi des sanctions.

Ces dernières semaines, l'OL est devenu, via ses supporters, le vilain petit canard du football français. Après la bouteille d'eau lancée sur Payet lors de OL-OM, le 21 novembre dernier, les supporters lyonnais ont été impliqués dans des violences à Paris. Le match Paris FC-OL est maintenant plus connu pour les bagarres aperçues dans les tribunes de Charléty que pour son match pourtant agréable. En effet, sur le terrain, la première période avait offert une belle opposition conclue sur le score de 1-1. Après les condamnations, il est l'heure des sanctions et le sort du match devra être débattu rapidement. Les 1/16e de finale de la compétition ayant lieu les 2 et 3 janvier prochains, un report paraît compliqué et va sans doute précipiter une décision forte.

Lyon éliminé de la coupe, voire plus

La responsabilité de chacun des deux clubs est engagée. La FFF, qui se réunit en début de semaine prochaine, devra surtout statuer sur la question suivante : Quel club a la plus grande part de responsabilité dans le triste spectacle survenu vendredi soir ? Si l'OL est responsable des débordements, comme plusieurs témoignages le prétendent, il risque de perdre ce match sur tapis vert et de se voir exclu de la coupe de France. Le Progrès rappelle ainsi que des clubs ont parfois été exclu pour deux ans de la Coupe de France pour des débordements, ce qui pourrait donc priver l'OL de la prochaine édition, en 2022-2023.

En outre, les déplacements des supporters lyonnais à l'extérieur sont menacés d'une interdiction. Pour ce deuxième incident généré en mois d'un mois, l'OL risque aussi une amende salée. Mais, le Paris FC n'est pas en reste. S'il est avéré que le dispositif de sécurité mis en place était insuffisant et défaillant, le club parisien subira aussi des sanctions. Huis-clos et amende attendent potentiellement le club du président Pierre Ferracci. En tout cas, quel que soit le sort de la rencontre, ce match sera loin de faire des heureux dans les deux clubs.