CdF : Le PSG jouera sa 5e finale consécutive, Nantes va grogner

CdF : Le PSG jouera sa 5e finale consécutive, Nantes va grogner

Photo Icon Sport

1/2 finale de la Coupe de France

Paris SG bat Nantes : 3 à 0

Buts : Verratti (29e), Mbappé (85e sp), Alves (90e+2) pour le PSG

Expulsion : Coulibaly (Nantes) à la 72e

La finale de la Coupe de France opposera le Paris Saint-Germain, vainqueur des quatre dernières éditions de l'épreuve, au Stade Rennais le 27 avril prochain au Stade de France. En effet, le PSG est venu à bout de Nantes (3-0) après un match marqué par un arbitrage compliqué à comprendre.

Toujours privé de Neymar Jr, Cavani et Di Maria, le Paris SG était malgré tout le grand favori de cette demi-finale de Coupe de France, mais les joueurs de Tuchel ont ramé pour se sortir de la défense de fer nantaise. Et contre toute attente, c'est Verratti qui d'une belle frappe en dehors de la surface ouvrait le score en dehors de la surface (1-0, 29e). Nantes ne s'en laissait pas compter, et la température montait sur la pelouse, et les réseaux sociaux, suite à un duel entre Thiago Silva et Coulibaly dans la surface, le camp des Canaris réclamant, en vain, un penalty, l'arbitre ne consultant pas la VAR.

Après la pause, le match sombrait un peu et il fallait un penalty accordé au Paris SG, après consultation de la VAR pour réveiller le Parc. Si Mbappé réussissait sa première tentative, le péno était redonné à tirer et cette fois Tatarusanu stoppait la frappe du champion du monde (66e). Nantes gardait donc un petit espoir, même si le FCN se retrouvait à dix après l'expulsion, sur un deuxième avertissement mérité, de Coulibaly (72e). Le suspense cessait cependant rapidement, puisque sur une faute de Diego Carlos, François Letexier sifflait un penalty que Mbappé tirait sans hésiter...et transformait (2-0, 85e). Daniel Alves concluait superbement le score, le Brésilien lobant superbement le portier nantais sur un service de Verratti (3-0, 90e+2).

Le Paris Saint-Germain va donc disputer sa cinquième finale de Coupe de France consécutive après cette victoire face à un FC Nantes qui n'aura pas réellement montré grand-chose, même si cela n'éteindra pas la polémique de l'éventuel penalty oublié en première période.