L'ASSE pousse Metz dans le trou

L'ASSE pousse Metz dans le trou

Photo Icon Sport

Non sans mal, l’AS Saint-Etienne s’est imposée à Metz ce samedi après-midi (3-2). L’occasion pour les Verts de recoller à un point de l’AS Monaco, tandis que les Messins se dirigent tout droit vers la Ligue 2.

Décidément, Metz n’y arrive toujours pas. Car les Grenats viennent d’enchaîner un 18e match sans victoire en championnat ! La faute à une équipe stéphanoise réaliste à défaut d’être flamboyante dans le jeu. En effet, les Verts auraient presque mérité d’être menés au score au cours d’une première période durant laquelle Metz avait les meilleures intentions. Mais alors que Marchal manquait l’ouverture du score sur corner (27e), c’est Gradel qui profitait d’un joli travail d’Hamouma dont la passe en retrait trompait la défense messine. L’Ivoirien n’avait plus qu’à fusiller Mfa (1-0, 38e). De quoi assommer les hommes d’Albert Cartier, d’autant qu’Erding doublait l’avantage des Verts 4 minutes plus tard, bien servi par Hamouma en profondeur (2-0, 42e). C’était bien payé pour l’ASSE à la pause.

Mais les Grenats commençaient la deuxième période comme ils avaient débuté la première, avec de bonnes intentions offensives. Si Mfa sauvé les siens en détournant une belle frappe de Clerc (50e), celle magnifique de Lejeune ne laissait aucune chance à Ruffier (2-1, 56e) ! Alors forcément, l’ASSE souffrait en fin de match sans pour autant concéder d’occasion franche. Ce sont mêmes les Verts qui s’en procuraient, même si les Messins auraient pu obtenir un penalty sur une main de Lemoine jugée à l’extérieur de la surface (70e). Et finalement, Mollo, entré en jeu, tuait le suspense sur une frappe contrée, une nouvelle fois servi par... Hamouma (3-1, 80e). La réduction du score de Ngbakoto en toute fin de match sur penalty, toujours sur une main cette fois sévère de Corgnet, n’y changeait rien (3-2), l’ASSE s’impose et revient à un point de Monaco. De son côté, Metz, dernier, fonce vers la relégation.

Share