Indice UEFA : La déprimante semaine française

Indice UEFA : La déprimante semaine française

Photo Icon Sport

Une victoire (le PSG), deux nuls (Bordeaux et Monaco) et trois défaites (Lyon, Saint-Etienne et Marseille), le bilan de la semaine des clubs français est famélique. Et les conséquences sont déjà là puisque le Portugal est repassé devant la France dans la course à la 6e place, tandis qu’il va falloir se méfier de la Russie, meilleure nation européenne après deux mois de compétition. Autant dire que les prochaines doubles confrontations OM-Braga et Lyon-Zénith pourraient avoir leur importance.
 
Classement saison 2015-16
1. Russie 5,900
2. Espagne 5,785
3. Norvège 5,250
4. Allemagne 5,142
5. Liechtenstein 5,000
6. Danemark 4,750
7. France 4,750
8. Croatie 4,500
9. Angleterre 4,375
10. Suède 4,250
11. Portugal 4,166
15. Italie 4,000

Classement UEFA 2011-2016
1. Espagne 87,570
2. Allemagne 68,891
3. Angleterre 66,409
4. Italie 62,939
5. Portugal 46,748
6. France 46,416
7. Russie 45,482
8. Ukraine 39,083
9. Belgique 35,000
10. Pays-Bas 32,396

Sur les cinq dernières saisons, le classement UEFA permet d’attribuer les places européennes de la façon suivante :
1er, 2e et 3e = 4 places en Ligue des Champions (3+1 qualifié pour le 4e tour préliminaire), 3 places en Europa League
4e et 5e = 3 places en Ligue des Champions (2+1 qualifié pour le 4e tour préliminaire), 3 places en Europa League
6e = 3 places en Ligue des Champions (2+1 qualifié pour le 3e tour préliminaire), 3 places en Europa League
7e, 8e, 9e et 10e = 2 places en Ligue des Champions (1+1 qualifié pour le 3e tour préliminaire), 4 places en Europa League    

Share