TV : Pierre Ménès est une victime à son tour

TV : Pierre Ménès est une victime à son tour

Photo Canal+

Pierre Ménès se fait extrêmement rare sur les réseaux sociaux depuis qu'il a décidé de s'éloigner de Canal+ afin de prendre du repos suite aux révélations sur son comportement. Mais cela n'empêche pas le consultant vedette d'être toujours ciblé par des commentaires rageux sur son poids.

Cela fait désormais un mois que le documentaire « Je ne suis pas une salope je suis une journaliste », réalisé par Marie Portolano, a jeté une ombre énorme sur la carrière de Pierre Ménès, accusé d’avoir eu un comportement indigne à l’encontre de plusieurs journalistes. En réaction, et en accord avec Canal+, la star des consultants football de la chaîne cryptée s’est mise à l’écart en attendant que le calme revienne et que son avocat finisse pas démontrer qu’il est l’objet d’une campagne de dénigrement excessive, aucune plainte n’ayant été déposée contre Pierre Ménès à ce jour. Mais, les rares sorties de ce dernier sur les réseaux sociaux, ou bien celles de Maître Arash Derambarsh, son avocat, sont ponctuées de commentaires assassins à l’encontre de Pierre Ménès, notamment sur son poids. Pour Guy Carlier, ex-gros puisqu’il a perdu 125 kilos, il est clair que le consultant de Canal+ subit un traitement indigne et quoi qu’il ait fait, cela est honteux.

Pour le chroniqueur, qui a notamment travaillé avec Jean-Luc Delarue et Laurent Ruquier, et qui a même eu une rubrique football dans l’éphémère émission France 2 Foot en 2007, les insultes adressées à Pierre Ménès sont écoeurantes. « Ce qui se passe pour Pierre Ménès est inadmissible. Attention, sur le plan de ce qu’il a fait, je me garde de porter un jugement et bien entendu je ne suis pas fan de voir qu’il a embrassé de force une fille sur un plateau de télé. On pense ce que l’on veut de ça. Mais au nom d’un jugement sur cela, on le lynche sur son poids. Dès qu’il y a une info sur Pierre Ménès, vous lisez les commentaires et c’est vraiment scandaleux. Imaginez que Pierre Ménès soit gay ou noir, vous n’assisteriez pas au même déferlement, les gens seraient scandalisés qu’on puisse l’attaquer là-dessus. Mais là, les gros on peut y aller », s’est offusqué, sur Non Stop People, Guy Carlier, qui estime que tout cela doit cesser.