TV : BeInSports attaque la LFP, Canal+ récupère la L1

TV : BeInSports attaque la LFP, Canal+ récupère la L1

Icon Sport

Suite à la décision du tribunal de donner raison à Canal+, BeInSports va attaquer la LFP, ce qui provoque dans le même temps le retour des deux matchs de Ligue 1 sur C+. Simple non ?

Vous ne comprenez rien au dossier du fameux lot 3 des droits TV de la Ligue 1 qui correspondent à la diffusion du match du samedi soir à 21h et de celui du dimanche à 17h ? Rassurez-vous tout est fait pour que plus personne ne soit en mesure d’expliquer comment on a réussi à en arriver à cette situation tragi-comique. Vendredi, au moment où le tribunal de commerce de Nanterre a autorisé Canal+ à ne plus payer les 332ME du contrat signé avec BeInSports pour récupérer ces droits du lot 3 jusqu’en 2024, beaucoup ont pensé que la chaîne qatarie allait devoir payer et donner en direct sur son antenne ces deux rencontres de Ligue 1 à partir du 7 août prochain. Mais c’était bien mal connaître les clauses de ce contrat. Puisque BeInSports a désormais la possibilité d’attaquer la LFP, afin de répondre à l’exigence de Canal+, à savoir contester le prix de ces deux matchs achetés en 2018 au moment du contrat Mediapro et dont la Ligue a obtenu qu’ils soient toujours à 332ME malgré le départ du diffuseur sino-espagnol et son remplacement par Amazon à un moindre coût.

Et BeInSports, afin d'emboîter le pas à la chaîne du groupe Bolloré qui exigeait que Bein s'en prenne à la LFP, a donc décidé d’envoyer la Ligue de Football Professionnel devant la justice, ce qui entraîne le retour du fameux contrat entre Canal+ et BeInSports. « La décision du tribunal de commerce de Nanterre nous oblige à entamer une procédure contre la Ligue de manière à forcer Canal+ à honorer son contrat », a indiqué, dans L’Equipe, un porte-parole de la chaîne sportive qatarie. A désormais deux semaines du début de saison de Ligue 1, Canal+ devrait donc diffuser le match Troyes-PSG (samedi 7 août) et Metz-LOSC (dimanche 8 août à 17h)….sauf que dans le même temps, la LFP va attaquer BeInSports afin d’être payée de l’échéance de 56 millions d’euros prévue début août pour la diffusion de ces deux matchs et ceux qui suivent. Tout cela alors que ce samedi Beinsports commencera à donner des matchs de Ligue 2 qui cette fois ont été payés.