TFC : Il rêve d'un grand club français, mais surtout pas de l'OL

TFC : Il rêve d'un grand club français, mais surtout pas de l'OL

Photo Icon Sport

Force offensive numéro 1 du Toulouse Football Club, Max-Alain Gradel a l’impression d’être un peu seul avec le club haut-garonnais.

Il n’a pas hésité à le faire savoir, même si cela pourrait faire grincer des dents chez ses coéquipiers chez les Violets. Désireux de rejoindre un grand club français, comme l’OM ou le PSG notamment, l’ancien stéphanois a volontairement oublié de citer l’OL. S’il n’est pas évident qu’on fasse appel à lui chez un ténor du championnat, l’idée de rejoindre Lyon lui est totalement impossible.

« Franchement, pour vous dire ça sincèrement, je ne peux pas jouer à Lyon. Après mon passage à Saint-Etienne, ce serait compliqué. Pas parce que je ne suis pas ambitieux, mais c’est trop compliqué. Parce que je suis très attaché à Saint-Etienne. Ma fille est née là-bas, je me vois comme un Stéphanois. Ça, c’est à vie. Je vous dis la vérité, même si Lyon m’appelle, pour moi, c’est non. La passion à Saint-Etienne, c’est énorme. C’est fantastique. Les gens vivent pour le football là-bas. Le simple fait d’avoir appartenu à la famille des Verts, fait que, même aujourd’hui encore, quand je croise des supporters de Saint Etienne, ils me remercient. Ça fait forcément plaisir », a rappelé sur RMC un Max-Alain Gradel qui a formé un duo d’attaque détonnant à l’ASSE avec Pierre-Emerick Aubameyang. Une doublette que dont les supporters se souvient encore avec une certaine émotion.