LdC : Mahrez et City trop forts pour le PSG

LdC : Mahrez et City trop forts pour le PSG

Icon Sport

Manchester City bat Paris SG 2-0

Buts pour Manchester City : Mahrez (11e et 63e)

Expulsion : Di Maria (69e)

Malgré de bonnes intentions, le PSG n’a jamais pu faire trembler Manchester City pour espérer inverser la tendance. La défaite 2-0 élimine Paris, qui ne verra pas la finale de la Ligue des Champions. 

Dos au mur après sa défaite à domicile lors du match aller, le PSG se devait de sortir le gros match pour espérer retrouver la finale de la Ligue des Champions. L’énorme match même puisque Kylian Mbappé, toujours souffrant, prenait place sur le banc au coup d’envoi. Il n'allais jamais en sortir. Avec la suspension de Gueye, c’était Herrera et Icardi qui profitaient de ces changements majeurs dans le groupe de Mauricio Pochettino. Cela ne perturbait pas les Parisiens, qui entamaient mieux la rencontre sur la pelouse blanche de l’Etihad, en raison d’une terrible averse de grêle peu avant le coup d’envoi. 

Le PSG se lançait donc dans son opération remontée au score, et pensait même avoir fait un bout de chemin quand M. Kuipiers indiquait le point de pénalty après une main de Zynchenko (8e). Mais l’Ukrainien avait dévié le ballon du haut de l’épaule, et la sanction suprême était logiquement annihilée. Et dans la foulée, sur la première situation intéressante des Citizens, un ballon dévié revenait dans les pieds de Mahrez, qui marquait en angle fermé d’un tir croisé entre les jambes de Navas (1-0, 11e). La situation était compliquée mais pas impossible pour le Paris SG, qui devait toujours marquer deux fois sans encaisser pour aller chercher la prolongation. Marquinhos trouvait la barre transversale sur un coup de tête dont il a le secret (17e), et Paris dominait stérilement le reste de cette première période vivante. Un autre Neymar, moins discret et plus en réussite, était attendu au retour des vestiaires. 

Mais le réveil ne venait pas, et le scénario se reproduisait après le repos. Des Citizens qui étaient d’un réalisme froid, à l’image de ce contre au plus fort de la domination parisienne, et ponctué une nouvelle fois par Mahrez au second poteau (2-0, 63e). La coupe était déjà peine pour des Parisiens qui, comme à l’aller, perdaient leurs nerfs avec ce carton rouge direct de Di Maria, pour une embrouille avec Fernandinho sur le bord de la touche (69e). Le match était déjà plié, et la fin de rencontre confirmait la supériorité de City sur l’ensemble des deux rencontres, à l’image du poteau de Foden (78e). Il n’y aura donc pas deux finales consécutives de C1 pour le PSG, qui doit désormais sauver sa saison en allant chercher le titre en Ligue 1 pour digérer cette immense déception.