C'est qui le patron ? c'est l'OL !

C'est qui le patron ? c'est l'OL !

Photo Icon Sport

En venant à bout de Bastia (2-0), l’OL repasse en tête de la Ligue 1 devant le PSG et fait également un grand pas vers une place définitive sur le podium, synonyme de Ligue des champions. 

L’Olympique Lyonnais le savait, en cas de victoire ce mercredi contre Bastia le club rhodanien reprenait les commandes de la Ligue 1 et surtout prenait six longueurs d’avance sur le troisième, Monaco, et sept sur l’Olympique de Marseille. Devant un stade comble, l’OL attaquait pied au plancher, mais Bastia était bien organisé et finissait par calmer les attaquants rhodaniens. Cependant, il fallait une grosse parade d’Areola pour détourner une frappe de Ferri (7e). Le reste de la première période était relativement insipide et il fallait attendre que la pause soit passée pour voir enfin le match s’emballer.

Au retour des vestiaires, l’OL reprenait son forcing, mais il fallait attendre l’heure de jeu pour que Gerland connaisse un premier gros frisson. En effet, c’est à la 63e minute que Grenier remplaçait Malbranque, le milieu de terrain lyonnais faisant son retour en L1 après huit mois d’absence. Les Corses ne s’en formalisaient pas et Kamano obligeait Lopes à une belle parade (68e). Lyon haussait encore le ton, mais c’est le coaching de Fournier qui allait permettre de débloquer le tableau d’affichage. Entré trois minutes plus tôt à la place de Fekir, Yattara, sur un centre de Grenier, trompait Aréola qui était pourtant sur la trajectoire (1-0, 77e). Bastia tentait bien de s’activer, mais sur un contre à 100 à l’heure, Njie, sur la gauche, servait en pleine course Lacazette qui foudroyait le portier bastiais (2-0, 85e). La messe était dite et l’OL s’imposait logiquement, repassant devant le PSG, qui a toutefois un match en moins. Mais dans la perspective d’un ticket européen, Lyon a marqué de gros points.

Share