Rummenigge fait le malin sur le fair-play financier devant Platini

Rummenigge fait le malin sur le fair-play financier devant Platini

Photo Icon Sport

 Ce mardi, l’Association Européenne des Clubs (ECA) recevait Michel Platini dans le cadre de son assemblée générale qui se tenait à Genève. Et forcément, Karl-Heinz Rummenigge, président de cette vénérable institution, mais surtout patron du Bayern Munich, en a remis une couche sur le fair-play financier devant le patron de l’UEFA. « Nous ne devrions certainement pas penser que les finances des clubs sont maintenant dans un ordre parfait (…) Il faut voir cela sur plusieurs années consécutives (…) J'invite chaque club à respecter les règlements et je rappelle que ces règles ne devraient pas être considérées comme une attaque contre ces clubs, mais comme une évolution positive pour l’avenir », a expliqué le dirigeant du Bayern Munich, qui en a profité pour également demander comment l’argent des amendes infligées aux clubs fautifs, à savoir 24ME, allait être redistribué, même si l’ECA a son idée. En effet, cette association, qui en France compte dans ses membres Bordeaux, l’OM, l’OL, Monaco, Lille, Montpellier, Rennes et …le PSG, souhaite que tous les clubs engagés en Coupe d’Europe en 2013-2014 touche un petit bonus (80% pour les clubs ayant joué la LDC et l’Europa League et 20% pour ceux ayant pris par aux tours qualificatifs). Michel Platini n’a pas répondu sur ce sujet précis. En octobre, l'UEFA a prévu de réunir les clubs européens, et Nasser Al-Khelaifi a lui annoncé qu'il allait demander à l'instance européenne de rectifier le tir, estimant que les clubs plus anciens militaient pour le FPF afin de garder la plus grosse part du gâteau.

Share