L1 : Lille champion ? Di Meco calme tout le monde

L1 : Lille champion ? Di Meco calme tout le monde

Pour Eric Di Meco, si Lille a fait une bonne opération contre l'OL, la route est encore longue avant d'être sacré champion de France.

En l'emportant à Lyon dans un match à suspens, le LOSC a repris les commandes de la Ligue 1. À quatre journées de la fin, les hommes de Christophe Galtier possèdent une longueur d'avance sur le PSG et deux sur Monaco. L'OL, relégué à six points, semble hors course. Une victoire obtenue dans la douleur après avoir été mené de deux buts qui place Lille comme véritable prétendant au titre. Pourtant, pour Eric Di Meco, rien n'est encore fait, comme il l'a expliqué sur le plateau du Super Moscato Show.

« Le problème de Lille, c'est pas de gagner contre Lyon à Lyon, voir même de gagner à Paris puisqu'ils l'ont fait. Le problème de Lille c'est de gagner contre Nice le week-end prochain, puisqu'ils se sont fait accrochés contre Montpellier, contre Nîmes, contre Strasbourg si je me souviens bien. Il y a eu plusieurs petits accrochages contre des équipes à leur portée. Bien sûr que non ils ont pas fait le plus dur. Au contraire, le plus dur commence » estime le consultant.

Galtier décisif

Malgré tout, l'ancien joueur de l'OM a tenu à mettre en avant la réaction de Christophe Galtier qui est parvenu à inverser le scénario du match grâce à un système de jeu bien plus offensif en seconde période. « Le nul convenait à personne. Tu as vu les changements de Galtier ? Il sort André pour Bamba, il fait des changements offensifs assez rapidement pour changer la situation. Hier soir, il s'est acheté le droit de rêver encore au titre. Il ne peut plus se cacher » a conclu l'ancien défenseur. Dans la quête d'un titre qui les fuit depuis 2011 et l'époque d'Eden Hazard, le LOSC devra néanmoins éviter de perdre des points lors de matchs pièges comme face au RC Lens, équipe surprise de la saison. Bonne nouvelle pour les Dogues, ils pourront compter sur Burak Yilmaz, qui ne sera finalement pas suspendu pour le Derby.