Le LOSC gagne à Séville, c'est Lille au trésor !

Le LOSC gagne à Séville, c'est Lille au trésor !

Icon Sport

Ligue des Champions, 4ème journée

Stade Sanchez-Pizjuan, Séville.

Séville FC- Lille OSC 1-2

But pour Séville : Ocampos (15e)

Buts pour Lille : David (43e sur penalty), Ikoné (51e)

Le LOSC remporte sa première victoire dans cette Ligue des Champions 1-2 sur la pelouse de Séville. Un succès au courage des Lillois, qui s'avère précieux, et leur permet de se relancer totalement pour la qualification en huitièmes.

Derniers du groupe au coup d’envoi, les Lillois n’étaient pas vraiment dans une position confortable. Leur début de match n’arrangeait rien. Apathique, le LOSC était étouffé d’entrée par le FC Séville qui ne tardait pas à ouvrir le score. Ocampos ajustait de près Grbic qui venait de relâcher une frappe de Rafa Mir (15e) au sein d’une défense très passive tout au long d’une action débutée au milieu du terrain. Ce but réveillait les Lillois qui, deux minutes plus tard, auraient du obtenir un penalty. En effet, Delaney pris par le crochet de David, fauchait le joueur canadien dans la surface. L’arbitre puis le VAR ne jugeaient pourtant pas d’une faute. Mieux dans le match, les Lillois faisaient néanmoins preuve de maladresse dans leur jeu collectif et d’imprécisions dans la finition. Juste avant la mi-temps, Delaney refaisait parler de lui dans sa surface. Le Danois infligeait un coup avec son bras dans le visage de Bamba. Revu par la VAR, ce geste offrait un penalty à Lille et un carton jaune, seulement, à Delaney. Jonathan David prenait à contre-pied Bounou (43e) pour égaliser.

La seconde période démarrait bien mieux pour les Dogues. Plus incisifs, ils se montraient plus précis que leurs homologues espagnols. Ils trouvaient même la faille sur une belle action à l'issue de laquelle Celik se décalait et trouvait le poteau. Ikoné plus prompt que les défenseurs sévillans reprenait le ballon au point de penalty et faisait trembler les filets (52e). Assommés par ce but, les Andalous avaient bien plus de mal à inquiéter Grbic. Les choses se compliquaient encore pour Séville qui perdait ensuite Navas à cause d'une blessure à la cuisse. Les Lillois, solides et rusés, faisaient tourner le chrono jusqu'au coup de sifflet final victorieux. Cette victoire permet au LOSC de prendre la deuxième place du groupe avec 5 points, à égalité avec Wolfsburg vainqueur 2-1 de Salzbourg. Séville, favori du groupe, est lui dernier avec seulement 3 points.