Garde « a tremblé » pour l’OL face à Kazan

Garde « a tremblé » pour l’OL face à Kazan

Photo Icon Sport

Même s’il a globalement maîtrisé la rencontre, l’Olympique Lyonnais est passé pendant quelques minutes à un but de l’élimination ce mercredi soir face au Rubin Kazan. Un scénario catastrophe que Rémi Garde a vu se dessiner progressivement au fur et à mesure que les occasions de mener 1-0 ont été manquées par ses attaquants. Ravi d’avoir atteint cet objectif, l’entraineur rhodanien en a profité pour faire un premier bilan de ce mois de compétition, et souligner que l’OL avait déjà puisé dans ses réserves physiques pour en arriver là.

« C'est un soulagement, avec la satisfaction d'être qualifié pour la Ligue des champions. J'ai commencé à trembler quand on a manqué les occasions. Quand on a de belles opportunités qui ne sont pas concrétisées, cela renforce la confiance de l'adversaire et c'était un des tournants difficiles du match. Le club y voit plus clair économiquement avec cette qualification, mais ce n'est pas forcément lié à la nécessité de recruter ou non. Sur la double confrontation de ces barrages et le début de Championnat, nous avons démontré certaines qualités mais c'est demandeur de beaucoup d'énergie », a regretté un Rémi Garde qui aimerait désormais pouvoir compter sur le retour des blessés, des jeunes internationaux et l’arrivée d’un ou deux joueurs pour disposer d’un effectif plus copieux pour la suite de la saison.