PSG-OL : Cette décision d’Al-Khelaïfi, Aulas ne l'a toujours pas digérée

PSG-OL : Cette décision d’Al-Khelaïfi, Aulas ne l'a toujours pas digérée

Photo Icon Sport

Ce samedi, grâce à la victoire du PSG en finale de la Coupe de France face à l’OM, c’est l’OL qui a gagné le droit de défier le champion de France en Autriche, à l’occasion du Trophée des Champions.

Pour la deuxième fois consécutive, le dauphin hérite de cette place en raison de la razzia parisienne sur les compétitions nationales. Des retrouvailles qui ravissent Jean-Michel Aulas, qui a visiblement toujours une petite dent à l’encontre de Nasser Al-Khelaïfi. Le président parisien a comme tort, selon son homologue rhodanien, de ne pas avoir donné son accord pour laisser jouer Nabil Fékir au Trophée des Champions 2015 au Canada, alors que le joueur lyonnais était suspendu…

« C’est bien d’aller en Autriche. On pourra connaître notre programme rapidement et annoncer nos matchs amicaux. L'an dernier, j’avais demandé à Nasser si Nabil Fékir pouvait jouer ce match alors qu’il était suspendu pour un simple avertissement. Il a refusé. C’est un peu mesquin de sa part. Maintenant, cela reste un grand honneur de défier le PSG et de lancer la saison. Et pourquoi pas de prendre une option sur un premier titre », a expliqué un Jean-Michel Aulas qui a ensuite dévié sur la rivalité avec le club de la capitale.

« Les battre chez nous a été un grand moment, qui a donné du sens à l’histoire, on a les moyens de pouvoir rivaliser avec eux. Après, c’est difficile quand Paris a 150 ME d’aide de l’état du Qatar, c’est le montant de notre chiffre d’affaire. Une telle subvention, ça n’existe dans aucun autre pays. Mais ils sont là, ils portent aussi le football français au plus haut. Mais on a encore joué plus de quarts de finale de Ligue des Champions qu’eux. Et même une demi-finale… », n’a pas pu s’empêcher de préciser le président lyonnais sur OL TV, histoire de rappeler qu’en Ligue des Champions, son équipe avait su aller plus loin que le PSG ces dernières années.

Share