Droits TV : Jackpot pour Amazon, Canal+ en furie

Droits TV : Jackpot pour Amazon, Canal+ en furie

Canal+ a perdu le lot principal qui était visé, à savoir l'affiche du dimanche soir. Maxime Saada va l'avoir très mauvaise. Encore une fois.

Mauvaise journée pour Canal+ ce vendredi. Tout d’abord, la chaine cryptée a perdu sa contestation devant l’Autorité de la concurrence, où elle reprochait à la LFP de n’avoir remis en jeu la saison dernière que les lots lâchés par Médiapro en raison de leur faillite. Une première défaite qui devait être suivi d’une victoire, à savoir l’attribution des deux chocs de chaque journée de Ligue 1, lors d’un partenariat avec BeIN Sports qui récupérait le reste des rencontres. Mais cet accord n’a pas tenu devant le conseil d’administration de la LFP, et Vincent Labrune ainsi que les présidents de clubs ont décidé de faire confiance à Amazon. Le géant américain a lâché 250 ME pour récupérer les huit matchs de Ligue 1, dont la fameuse affiche du dimanche soir qui avait changé de lot dans cet appel d’offres.

De quoi mettre en furie Maxime Saada, qui était persuadé que son entente avec Canal+ allait porter ses fruits. Il avait même récemment pris la parole devant les dirigeants du football français, pour expliquer qu’il était l’heure de rester soudé, et de ne pas amener un nouvel acteur après le fiasco de Médiapro. Mais l’offre d’Amazon étant supérieure, avec les coûts de production pris en charge par le géant du shopping et du numérique, le vote a été quasiment unanime en faveur de la plateforme qui vient de récupérer cette année une partie des matchs de tennis de Roland-Garros. Le résultat de cet appel d’offres devrait en tout cas provoquer une nouvelle procédure de Canal+ à l’encontre de la LFP, affirme L’Equipe, pour qui Maxime Saada estime que la Ligue n’a pas le droit de rebattre les cartes en permanence pour trouver la solution qui l’arrange, et ce souvent au détriment de sa chaine.