Officiel : 5.000 spectateurs et pas plus, le PSG, l'OL et l'ASSE sont prévenus !

Officiel : 5.000 spectateurs et pas plus, le PSG, l'OL et l'ASSE sont prévenus !

Photo Icon Sport

C'est désormais officiel, la finale de la Coupe de France et celle de la Coupe de la Ligue se joueront au Stade de France devant 5.000 spectateurs.

Noël Le Graët et Didier Quillot ont beau avoir le bras long, le dirigeant de la Fédération Française de Football et celui de la Ligue de Football Professionnel n’ont rien pu faire face à la décision des autorités de limiter à 5.000 personnes les rassemblements populaires, et donc l’affluence du Stade de France. Selon Le Parisien, dès la semaine dernière, la ministre de Sports avait prévenu les deux instances que les choses n’évolueraient pas d’ici la fin du mois de juillet concernant la finale de la Coupe de France entre le PSG et l’ASSE le 24 juillet et celle de la Coupe de la Ligue entre l’OL et le PSG une semaine plus tard. Et ce lundi, c’est du Conseil d’Etat qu’est venue la confirmation que les deux finales ne pourront pas réunir plus de 5.000 personnes.

Ces derniers mois, la plus haute court administrative française avait donné le sourire à Noël Le Graët et Didier Quillot, puisque c’est ce même Conseil d’Etat qui avait renvoyé l’Olympique Lyonnais dans les cordes Mais là, le juge des référés a confirmé que l’arrêté interdisant en France les rassemblements de plus de 5.000 personnes était toujours justifié et qu’il n’y avait pas lieu de changer cela pour l’instant. Le quotidien francilien précise que contrairement à ce que les dirigeants du football français souhaitaient, il n’y aura aucune dérogation accordée pour ces deux finales. Les choses vont se compliquer pour la FFF et la LFP, puisqu’il va falloir répartir ces tickets entre les sponsors, les officiels, les médias et bien évidemment entre les équipes. Le reste des places risque de s’arracher, même si des groupes de supporters ont déjà prévenu qu’il ne fallait pas compter sur eux si un tri était fait dans l’attribution des places.