LDC : Le Real et le Barça exclus, Javier Tebas soutient l’UEFA !

LDC : Le Real et le Barça exclus, Javier Tebas soutient l’UEFA !

Icon Sport

A l’origine du projet de création de la SuperLigue, le Real Madrid et le FC Barcelone -tout comme la Juventus Turin- sont dans le viseur de l’UEFA.

L’instance européenne souhaite prendre des mesures fortes pour sanctionner les trois clubs frondeurs. La possibilité d’infliger de grosses amendes au FC Barcelone, au Real Madrid et à la Juventus Turin ont été évoqués. Mais le président Aleksander Ceferin souhaite aller encore plus loin en excluant les trois géants du football européen de la Ligue des Champions et de l’Europa League pour au moins deux saisons. Une mesure qui ferait bien sûr réagir en Espagne, où le président de la Liga, Javier Tebas… n’est pas contre cette potentielle sanction de l’UEFA. Au contraire, le sulfureux patron du championnat espagnol s’était lui aussi opposé à la SuperLigue lors de sa création. En ce sens, il soutiendrait l’UEFA si l’instance décidait d’exclure le Real et le Barça de la Ligue des Champions.

« La Liga ne dira rien », Tebas sans pitié

« Mon opinion personnelle est que oui, la Ligue des champions est prête à être jouée sans le Real Madrid, Barcelone et la Juventus » a expliqué Javier Tebas lors de la réunion du Club Advisory Platform. « La Ligue des champions vit bien sans Manchester United depuis cinq ans. Milan a aussi été expulsé des compétitions européennes et la compétition a continué de vivre. Ils ne sont pas indispensables en Europe. Bien sûr que nous aimerions qu'ils la jouent, mais les faits sont les faits et l'UEFA va devoir agir » a-t-il poursuivi avant de conclure. « Je ne vais pas m'étendre sur la question juridique. Ce que j'ai dit, c'est que nous, en tant que Liga, nous ne défendrons aucun Espagnol qui serait sanctionné. Les faits n'ont rien à voir avec la nationalité. Si l'UEFA a les moyens juridiques de les sanctionner, la Liga espagnole ne dira rien. Il défendra la majorité de ses clubs, pas un ou deux ». Des propos qui ne manqueront pas de faire bouillonner les dirigeants du Real Madrid et du FC Barcelone, pour qui une exclusion de la Ligue des Champions serait terrible financièrement et sportivement.