L'AJ Auxerre n'enverra pas la CFA face au PSG...

L'AJ Auxerre n'enverra pas la CFA face au PSG...

Photo Icon Sport

« Je préfère Saint-Etienne en finale. Paris, ce serait impossible », avait prévenu l’entraîneur de l’AJ Auxerre Jean-Luc Vannuchi avant la qualification du Paris Saint-Germain pour la finale de la Coupe de France mercredi soir (4-1). Autant dire que la démonstration parisienne n’a pas rassuré les Bourguignons, à l’image de Frédéric Sammaritano, buteur en demies contre Guingamp mais presque fataliste avant la finale.

« Ça va quand même être très compliqué au Stade de France quand on voit qu’une des meilleures équipes de Ligue 1, Saint-Etienne, a fini par exploser. En clair, on aura besoin d’un miracle, ou alors il faudra compter sur une cascade d’absences chez eux, a confié l’attaquant auxerrois dans les colonnes du Parisien. Mais rassurez-vous, on se présentera bien sur la pelouse le 30 mai ! Il ne faudra surtout pas les regarder ou les respecter sinon, nous aussi, on aura droit à notre valise de buts. Pas question de venir jouer les touristes. Quand on dit que l’occasion manquée par Erding aurait pu être le tournant du match, je ne suis pas d’accord. Même si l’ASSE avait mené 2-1, ce PSG l’aurait emporté. Il y a trop d’individualités énormes. Au-delà d’Ibrahimovic, il y a aussi Pastore, Lavezzi ou Verratti. J’ai vu une grande maîtrise à Paris. Il y a désormais un immense favori pour cette finale », a conclu le joueur du pensionnaire de Ligue 2, qui aurait également été l’outsider de cette finale si les Verts l’avaient emporté.

Share