TV: Des clubs déjà au bord de la faillite à cause de Téléfoot ?

TV: Des clubs déjà au bord de la faillite à cause de Téléfoot ?

Photo Icon Sport

L'attitude de Mediapro commence à affoler les responsables de plusieurs club de Ligue 1. Car faute des sommes promises, c'est la faillite qui guette certaines formations.

Une semaine après la fin du mercato estival, et le versement attendu 24h plus tard de la deuxième échéance du contrat de diffusion des droits TV par Mediapro, le football professionnel français est en apnée. Car en demandant fin septembre à la LFP de retarder l’échéance de 178ME, ce que Vincent Labrune a fermement refusé, la société sino-espagnole a plongé les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 dans l’angoisse. Déjà dans une situation compliquée en raison de l’épidémie de coronavirus qui a stoppé plus ou moins totalement les recettes dans les stades, plusieurs équipes seraient même au bord du précipice si les fonds promis par Mediapro, ou le crédit censé les remplacer, n’arrivaient pas de toute urgence. Et cette situation risque de se répéter en décembre, date de la troisième échéance du contrat signé en 2018.

Interrogé, un président de club a reconnu que cela commençait à bouillir très sérieusement. « Plusieurs clubs se posent des questions sur leur survie dans quelques semaines. Où sera le football français en janvier ? Est-ce qu’on conservera un diffuseur ? Est-ce que les droits ne seront pas sur le marché afin de recréer un nouvel appel d’offre ? On n’a que des questions et pas de réponse. Le seul truc qu’on sait, c’est que Vincent Labrune se démène depuis plusieurs jours et qu’il envisage plusieurs solutions », a indiqué ce président anonyme sur RMC. La radio affirme que Mediapro espère toujours pouvoir étaler ses paiements sur plusieurs mois, mais la Ligue de Football Professionnel refuse fermement et souhaite que les clubs de L1 et L2 touchent l’argent prévu au contrat aux dates initialement fixées.