Ita : Milan soupçonne un acharnement du PSG

Ita : Milan soupçonne un acharnement du PSG

Bientôt en fin de contrat au Milan AC, Franck Kessié semble encore loin d’un accord avec ses dirigeants. Les positions des deux parties sont trop éloignées. Et pour le club italien, l’intérêt du Paris Saint-Germain n’est pas étranger à cette situation.

A la lutte pour le titre en Serie A cette saison, le Milan AC poursuit sa remontée vers les sommets nationaux et européens. Ce n’est donc pas le moment de perdre ses meilleurs éléments, d’où l’inquiétude pour l’avenir de Franck Kessié. Pour rappel, le milieu de terrain a entamé la dernière année de son contrat. Des discussions sont en cours avec ses dirigeants pour une prolongation. Mais les deux parties en contact depuis plusieurs mois ne parviennent pas à trouver un accord. Et pour cause, leurs positions sont assez éloignées si l’on en croit le Corriere dello Sport.

Une offre supérieure du PSG ?

Alors que le Milan AC lui propose un salaire annuel à 6 millions d’euros, l’Ivoirien continue de réclamer 8 millions d’euros par an. L’ancien joueur de l’Atalanta Bergame et ses supérieurs auraient pu tenter de se rapprocher. Mais d’après le quotidien sportif, Franck Kessié se montre catégorique. A tel point que le Milan AC soupçonne l’existence d’offres généreuses et venues de l’extérieur. Il est vrai que l’international ivoirien est notamment annoncé dans le viseur de Tottenham et du Paris Saint-Germain, dont tout le monde connaît la puissance financière.

D’ailleurs, les Rossoneri n’ont sûrement pas oublié le départ libre de leur ancien gardien Gianluigi Donnarumma vers la capitale française. Mais ce n’est pas tout. On sait aussi que l’actuel leader de Ligue 1 s’intéresse au latéral gauche français Théo Hernandez, qui négocie également une prolongation de contrat au Milan AC. Les Milanais ont donc des raisons de se méfier du Paris Saint-Germain, le club qui était venu s’offrir Zlatan Ibrahimovic et Thiago Silva par le passé.