Ita : La Juve fait ses comptes, Cristiano Ronaldo doit partir

Ita : La Juve fait ses comptes, Cristiano Ronaldo doit partir

Icon Sport

Pas certaine de disputer la Ligue des Champions la saison prochaine, la Juventus Turin doit se serrer la ceinture. Et parmi les sacrifices envisagés, le départ de Cristiano Ronaldo arriverait en haut de la liste. Ça tombe bien, l’attaquant portugais serait sur la même longueur d’onde que ses dirigeants.

La Juventus Turin a eu beau démentir l’hypothèse d’un départ cet été, les rumeurs autour de Cristiano Ronaldo s’accumulent. De nombreuses sources s’accordent pour dire que le Portugais se dirige clairement vers la sortie. Non pas que ses performances ne donnent pas satisfaction sur le terrain. On parle quand même de l’actuel meilleur buteur de Serie A qui a pour le moment inscrit 25 buts cette saison. Le problème concerne plutôt l’aspect économique.

En effet, le média italien Tuttosport estime que Cristiano Ronaldo, entre son salaire brut et l’amortissement de son transfert en provenance du Real Madrid, ne coûte pas moins de 83 millions d’euros par an à la Juventus Turin. C’est trop pour la Vieille Dame, d’autant que le champion en titre, actuellement quatrième de son championnat, n’est pas du tout certain de se qualifier pour la Ligue des Champions la saison prochaine. Autant dire qu’un échec à ce niveau acterait quasiment le départ de CR7. Du moins s’il parvient à trouver une porte de sortie.

Le PSG et Man United à l’affût

Car à l’heure actuelle, seules deux pistes sont encore envisageables, celles menant au Paris Saint-Germain et à Manchester United. Deux clubs qui n’ont pas lancé de manœuvres concrètes pour l’attirer, et qui ne feront certainement pas de folies pour racheter la dernière année de contrat d’un joueur de 36 ans. Il faudra pourtant convaincre l’un de ces courtisans dans la mesure où Cristiano Ronaldo montre des signes d’agacement sur le terrain. Et ce n’est pas beaucoup mieux en dehors du rectangle vert selon La Gazzetta dello Sport, qui révèle que le quintuple Ballon d’Or s’isole de plus en plus dans le vestiaire. Plus que jamais, ça sent la fin de son aventure à Turin.