Cristiano Ronaldo est partout, Carlo Ancelotti lâche un « calma »

Cristiano Ronaldo est partout, Carlo Ancelotti lâche un « calma »

Icon Sport

Magie du mercato et de la dernière quinzaine du mois d’août, Cristiano Ronaldo a été annoncé dans trois clubs différents en quelques heures.

La presse italienne l’envoie du côté de Manchester City, tandis que l’Espagne le voit revenir au Real Madrid. En plus de cela, son nom est aussi cité au Paris SG si jamais Kylian Mbappé venait à partir. Mais au coeur de toutes ces rumeurs, il y a la Juventus qui prépare sa saison, et compte officiellement sur CR7. Et au sein de la Vieille Dame, on évoque deux bonnes raisons pour ne pas s’inquiéter de tous ces bruits de couloir, qui peuvent tout de même être déstabilisant quand on connaît l’importance de la présence de Cristiano Ronaldo dans une équipe. Selon Sky Sports, aucun départ n’est à l’horizon. 

« La Juventus s’attend à ce que Cristiano Ronaldo reste au club en dépit des informations en Espagne le liant au Real Madrid. Il a encore 12 mois à son contrat, et il n’a surtout rien dit sur une volonté de quitter le club. Et la Juventus n’a reçu aucune offre pour lui, du Real Madrid ou d’un autre club », expliqué ainsi le reporter de Sky Sports, Kaveh Solhekol, persuadé qu’il y a beaucoup de bruit pour rien dans le dossier Cristiano Ronaldo. Du moins pour le moment, car la Juventus sera peut-être attentive si jamais l’une des conditions était remplie. A savoir la volonté de Cristiano Ronaldo de partir, lui qui a mandaté son agent Jorge Mendes pour faire le tour des clubs capables de le faire venir, ou si une offre correcte devait tomber dans les prochains jours. 

« Cristiano Ronaldo est une légende du Real Madrid et je le respecte beaucoup, vraiment. Mais je n’ai jamais demandé ou envisagé de le faire signer cet été. On regarde devant nous », a fait savoir un Carlo Ancelotti sur la même longueur d’ondes que son président, dans un message sur ses réseaux destinés à mettre fin rapidement à cette rumeur. De quoi éteindre très rapidement le feu sur ce scoop un peu réchauffé venu d’Espagne.