PSG : Neymar viré, pression maximale sur le Qatar

PSG : Neymar viré, pression maximale sur le Qatar

Icon Sport

Neymar réussit un début de saison éblouissant avec le Paris Saint-Germain, mais sa dernière sortie contre Kylian Mbappé va forcément faire réfléchir Luis Campos et Nasser Al-Khelaifi. Le coach du PSG évite de se mouiller sur ce sujet.

En tapant du poing sur la table au début du mois de juin, en laissant entendre qu’il pourrait vendre Neymar au mercato si ce dernier ne s’impliquait pas à 100% avec le PSG, Nasser Al-Khelaifi ne se doutait pas qu’il allait mettre le feu à son vestiaire. Car c’est peu dire que la star brésilienne n’a pas du tout aimé d’être ainsi dénigré par le président du club de la capitale, au point de revenir de vacances dans une forme physique rarement connue depuis que Neymar est arrivé de Barcelone en 2017. Et que ce soit lors de la phase de préparation ou des deux premiers matchs de la saison, le numéro 10 du PSG et de l’équipe du Brésil a été éblouissant, à l’image de la rencontre face à Montpellier au Parc des Princes. Oui, mais voilà, Neymar ne changera pas, et dès la fin du match, il a tout dynamité en montrant ouvertement qu’il n’avait pas apprécié que Kylian Mbappé soit numéro 1 pour tirer les penalties. Un rôle confirmé par Christophe Galtier, ce qui l’a agacé encore plus. 

Galtier n'a aucun problème avec Neymar

De quoi relancer les rumeurs sur un possible transfert de Neymar d’ici le 31 août minuit. La question a même été directement posée à l’entraîneur du Paris Saint-Germain et ce dernier n’a pas repoussé cette possibilité, laissant à Luis Campos et Nasser Al-Khelaifi le soin de trancher. « Si le PSG peut perdre Neymar d’ici la fin du mercato ? Il y a ce qu’il s’est dit à l’intersaison. Sans doute lié au passé, sur lequel je m’interdis de faire des commentaires. Ney est depuis le 4 juillet irréprochable. Il est arrivé prêt. Il est performant. Il semble heureux dans le jeu, fait jouer les autres. Il marque, travaille bien pour l’équipe. Je n’ai rien à lui reprocher. Qu’il continue comme ça. Personne ne connaît l’avenir sur le mercato. Aujourd’hui au club, tout le monde est satisfait de son investissement. Il fait partie des meilleurs joueurs au monde, et il répond présent », a expliqué le successeur de Mauricio Pochettino, histoire de bien faire comprendre qu’il n’était pas décideur dans ce dossier hautement symbolique à quelques mois du Mondial au Qatar.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par NJ 🇧🇷 (@neymarjr)

A ce stade, aucun club n’a réellement fait une offre sérieuse au PSG pour Neymar, le contrat longue durée de la star brésilienne, liée jusqu’en 2027 avec Paris, et son salaire XXL de 30 millions d’euros par an étant deux boulets qui plombent les champions de France dans de possibles négociations. Mais c’est une évidence, si le divorce est consommé avec Kylian Mbappé, l’un des deux est de trop au PSG, et Nasser Al-Khelaifi ayant confié les clés du projet à la star française, il va falloir régler le problème. À l’exception de Manchester United, qui pourrait avoir le désir de tenter le pari Neymar afin d'éviter le fiasco vécu en Premier League, on voit mal quel club peut parvenir à un accord avec Paris. La tempête gronde déjà au-dessus de la capitale, et ça personne ne l'avait vu venir.