PSG : Neymar viré ? Le Qatar se dégonfle

PSG : Neymar viré ? Le Qatar se dégonfle

Icon Sport

En juin dernier, Nasser Al-Khelaifi avait tapé du poing sur la table en évoquant le cas de Neymar, même s'il n'avait pas cité le nom du joueur brésilien. Désormais le président du PSG s'est assagi.

Dans un long entretien accordé au Parisien, quelques jours après la prolongation de Kylian Mbappé, le président qatari des champions de France n’avait pas tergiversé au moment d’évoquer le cas de Neymar, dont le contrat s’était automatiquement prolongé jusqu’en 2027. Interrogé précisément sur la star brésilienne, qui ne suscitait que de l’agacement, Nasser Al-Khelaifi avait frappé fort. « Si Neymar a encore un avenir au PSG ? Ce que je peux vous dire, c’est que nous attendons de tous les joueurs qu’ils fassent beaucoup plus que la saison dernière. Beaucoup plus ! Ils doivent tous être à 100 % (...) Pour la saison prochaine, l’objectif est clair : travailler chaque jour à 200% (...)  Il faut se discipliner, sur le terrain et en dehors. Celui qui veut rester dans son confort, qui ne veut pas se battre, il restera de côté. » Une petite phrase qui annonçait l’un des feuilletons de l’été, à savoir la possibilité de voir Neymar quitter le PSG. Mais tout cela était avant le début de saison et le fameux PSG-Montpellier.

Neymar a fait changer d'avis le Qatar

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par NJ 🇧🇷 (@neymarjr)

Car c’est une évidence, c’est un Neymar transformé physiquement, adieu les kilos superflus et le visage bouffi, qui a repris le travail sous les ordres de Christophe Galtier. Et cela s’est rapidement ressenti, puisque le numéro 10 du Paris Saint-Germain est le meilleur joueur de la Ligue 1 depuis la reprise du Championnat avec des stats ahurissantes : 5 buts et 6 passes décisives, là où Kylian Mbappé est à 4 buts et 0 passe décisives avec cependant un match en moins pour le joueur français. Et justement, c’est concernant la rivalité entre Mbappé et Neymar que Nasser Al-Khelaifi est pour la première fois sortie de son mutisme ces dernières heures. Car le patron du PSG sait bien que si les deux stars commencent à se chauffer en début de saison, tout peut exploser. Il y avait donc urgence à trancher et surtout à marquer la fin des hostilités avant même la deadline du mercato le 31 août à minuit.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Paris Saint-Germain (@psg)

Plutôt que d’afficher la même fermeté que dans l’interview d’il y a deux mois, Al-Khelaifi est retombé dans ses travers, à savoir que tout va bien et que bien entendu c’est l’interprétation faite par la presse du sketch vécu en direct lors du match PSG-MHSC par tout le Parc des Princes qui est mauvaise. « Un problème entre Neymar et Kylian Mbappé ? Non, non, il n'y a aucun problème. Ce sont les médias qui disent ça. Je peux me disputer avec mon frère, ma sœur, c'est normal. Ce sont de bons amis, de très bons coéquipiers et ils seront toujours de bons coéquipiers au PSG », a confié, à l’Agence France Presse, le président du Paris Saint-Germain, lequel confirme entre les lignes que Neymar ne sera pas transféré d’ici la fin du mercato dans quelques jours.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Paris Saint-Germain (@psg)

Il est vrai que les signaux envoyés par l'ancien joueur du Barça sont tous très positifs, mais évidemment certains se demandent si Neymar ne cache pas son jeu en se focalisant surtout sur le Mondial 2022 au Qatar. Car c'est une évidence, Ney, comme le surnomme Christophe Galtier, sait que dès le mois de novembre il devra être en forme pour essayer de gagner la Coupe du Monde avec la Seleçao. S'il était revenu cet été comme les étés précédents, c'est-à-dire dans une forme physique indigne d'une star comme lui, le Brésil n'aurait eu aucune chance. Le PSG a surtout envie qu'après le Mondial, Neymar ne retombe pas dans ses travers, mais en attendant Nasser Al-Khelaifi compte sur lui et retombe dans la calinothérapie.