Les notes de France-Allemagne : Griezmann is THE man !

Les notes de France-Allemagne : Griezmann is THE man !

Photo Icon Sport

Lloris 7,5 : Impeccable dans ses sorties, il a soulagé sa défense. Deux arrêts parfaits sur sa ligne, et une ultime parade sortie de nulle part pour éviter à l’Allemagne de revenir. Relances au pied précises en plus.

Sagna 6,5 : Très concentré comme tous les défenseurs, il a fait son match, répondant notamment parfaitement au défi physique. Moins en vue sur le plan du jeu.

Koscielny 8,5 : Le patron de la défense, dans les duels, le placement, les interceptions, la rage de vaincre et pas une seule erreur en 90 minutes. Un roc qui a montré la voie à ses partenaires.

Umtiti 7,5 : Parti encore un peu timidement, il est montré en puissance après quelques hésitations. Présent dans les duels, il a apporté de la variété dans la relance, et quelques bons lancements, avant de sauver quelques ballons très chauds dans la surface.

Evra 7,5 : Gros match du Turinois face à un Kimmich très agressif. Il n’a quasiment jamais laissé déborder, a régulièrement contré tout en coulissant quand le besoin s’en faisait sentir dans l’axe. A même pris la liberté de porter le ballon devant, ce qui a fait du bien a beaucoup de monde.

Matuidi 6 : Grosse activité et faculté à boucher les trous, ce qui a été nécessaire quand les Bleus étaient dominés. Utilisation moyenne du ballon mais une agressivité et un harcèlement exemplaires.

Pogba 7 : Son rôle de deuxième milieu lui va bien, avec du jeu plus rapide et la capacité de partir de loin pour avancer dans l’axe. Joue plus vite, et cela change beaucoup de choses. Un petit gri-gri de classe à l’origine du deuxième but, l’art d’être décisif quand il le fallait.

Sissoko 7,5 : Un joueur de devoir qui fait toujours ses matchs, ne lâche jamais son défenseur, porte le danger, éprouve ses adversaires et ne baisse jamais de pied, c’est un joueur qui fait gagner son équipe. Contre l’Allemagne, Sissoko a été extrêmement solide et précieux.

Payet 4,5 : Partout et nulle part à la fois, en difficulté en première mi-temps à force de défendre, il a changé deux fois de poste sans réussite. Il n’a pas su utiliser le ballon avec justesse ou faire des différences. Des ballons perdus sur les transmissions, ce qui ne lui arrive jamais d'habitude. Match raté pour un joueur qui a perdu de son tranchant.

Griezmann 8,5 : Le Madrilène a volé sur les débats. Fluide, aérien, précis et tranchant à l’image de sa première action au bout de quelques instants seulement. Un pénalty plein de sang-froid face à Neuer et le geste juste sur le deuxième. Un peu de brouillard devant les yeux sur les contres de fin match, mais impossible de lui en vouloir.

Giroud 6,5 : Gros travail de sape, une complémentarité réelle avec Griezmann et un pressing important pour celui qui a longtemps été le premier défenseur. Malheureusement, deux occasions non concrétisées, avec à chaque fois une certaine lenteur d’exécution qui permet au défenseur de revenir.