EdF : Le Barça a mutilé Griezmann, Pierre Ménès soupire

EdF : Le Barça a mutilé Griezmann, Pierre Ménès soupire

Photo Icon Sport

Pas dans son assiette en Suède samedi, Antoine Griezmann a affiché un visage plus séduisant avec les Bleus face à la Croatie mardi soir (4-2).

A la conclusion d’un magnifique mouvement collectif en fin de première mi-temps, l’attaquant de l’Equipe de France a ensuite livré un second acte convaincant. Il était temps pour Pierre Ménès, qui peine à revoir le joueur qui a enthousiasmé les supporters de l’Equipe de France par le passé dans ce rôle de meneur de jeu. Mais pour le consultant de Canal +, il est clair que Didier Deschamps et Antoine Griezmann ne sont pas les principaux responsables de la méforme du Mâconais. En effet, la vedette du Canal Football Club a plutôt tendance à rejeter la faute sur le FC Barcelone.

« Longtemps, à l’image de cette équipe de France, on a pensé qu’il allait renouveler sa piètre prestation suédoise. Et puis il a égalisé au bout d’un joli mouvement, et c’est lui qui tire le corner sur le but d’Upamecano. Globalement mieux en seconde période, avec de meilleures passes et un meilleur tempo. Il ne faut pas oublier qu’il sort d’une saison terrible, footballistiquement et psychologiquement avec le Barça. Des cicatrices de ce genre ne s’effacent pas comme ça, en quelques minutes de jeu » a commenté Pierre Ménès sur son blog. Reste maintenant à voir de quoi sera fait l’avenir d’Antoine Griezmann en cette fin de mercato. Pour le bien de l’Equipe de France, un départ du FC Barcelone ne serait pas forcément une mauvaise nouvelle. A moins que le nouveau coach catalan Ronald Koeman ne parvienne à totalement relancer celui qui brillait comme personne en Liga lorsqu’il jouait à l’Atlético de Madrid…