EdF : Guy Stéphan explique la réconciliation Deschamps - Benzema

EdF : Guy Stéphan explique la réconciliation Deschamps - Benzema

Icon Sport

Sélectionné par Didier Deschamps pour disputer l’Euro 2021 avec l’équipe de France, Karim Benzema va devoir trouver sa place chez les champions du monde.

Il y a une semaine encore, personne n’aurait pu imaginer voir Karim Benzema avec le maillot des Bleus et le numéro 19 dans le dos. Et pourtant, Didier Deschamps a tourné une page sombre de l'histoire de l’équipe de France en rappelant KB9 mardi dernier lors de l’annonce de sa liste de 26. Rien d’étonnant au niveau sportif, vu que l’attaquant de 33 ans réalise une saison fantastique avec le Real Madrid. Mais au niveau extra-sportif, des doutes ont existé. Enfin plus depuis que le sélectionneur a rencontré Benzema en avril dernier. Une rencontre initiée par DD ? Guy Stéphan l’avoue à demi-mot.

« Une décision a été prise à un moment donné pour rencontrer Karim »

« La décision de rappeler Benzema a été prise depuis quelques temps déjà. C'est une décision réfléchie, mûrie et qui, je pense, ravit l'ensemble des footballeurs français. On est attentif à tous les joueurs, tous les Français qui jouent à l'étranger. Évidemment, on a observé Karim lors de tous ses matchs. À un moment donné, les performances de Karim étaient très fortes et très importantes. Le souhait de son retour a été évoqué. On en a beaucoup parlé avec Didier Deschamps. Et une décision a été prise à un moment donné pour rencontrer Karim. Ce ne sont pas des décisions qui ont été prises à plusieurs. Plusieurs, c'est deux ? Dans ce cas, oui. Le temps a fait son œuvre. Didier Deschamps a montré qu’il était capable de pardonner. L’intégration de Benzema ? Il sera capable de jouer avec Griezmann, Mbappé, Giroud, Coman… Ce sera une question de complémentarité et d’état d'esprit. Mais je n’ai pas de doutes là-dessus. Il y a quelques temps, Karim a dit : ‘J’aime le jeu et j’aime le foot’. Voilà les phrases qui me reviennent. Cela résume bien sa pensée », a lancé, sur RTL, l’adjoint de Deschamps, qui sait que la France aura une attaque de folie l’été prochain pour l’Euro.