EdF : Benzema le plus fort ? Papin le remet à sa place

EdF : Benzema le plus fort ? Papin le remet à sa place

Photo Icon Sport

Ce mardi, L’Equipe lance un vaste débat sur la place de Karim Benzema au sein des meilleurs attaquants de l’histoire du football français.

Avec cette question « Le plus fort ? » en Une, le quotidien sportif met les pieds dans le plat dans ce débat quasiment impossible à régler. Et ce pour deux raisons. Tout d’abord car comparer les joueurs, y compris au même poste, à travers les âges est chose irréalisable, connaissant l’évolution des exigences, des tactiques et des techniques. Ensuite car Karim Benzema n’a depuis des années plus sa place en équipe de France, boycotté par Didier Deschamps que ce soit lors de l’Euro 2016 (finale) ou du Mondial 2018 (victoire). L’Equipe a tout de même posé la question de la place de KB9 dans l’histoire des buteurs français, et seul Hervé Revelli le place au sommet. Pour Jean-Pierre Papin, souvent cité comme la référence du finisseur ultime, Karim Benzema prend la troisième place, derrière Bernard Lacombe et lui-même.

« J'ai toujours bien aimé Karim, dès qu'on le voit jouer, on sent qu'il a quelque chose de plus que les autres. C'est un buteur à l'aise à tous les niveaux, techniquement, physiquement. Il est capable de peser sur la défense adverse, de trouver la déviation bien sentie, d'anticiper pour participer au jeu et proposer une solution. Mais pour moi Bernard Lacombe est le plus grand. C'est l'image des avants-centres de ce pays, l'emblème des clubs où il a évolué, Lyon comme Bordeaux. Je me place sur la deuxième marche du podium. Je n'avais pas du tout la même manière de jouer que Bernard, qui avait un profil à la Gerd Müller, à traîner dans la surface. J'ai amené un style d'avant-centre différent », a souligné JPP, persuadé que l’attaquant du Real Madrid est encore un cran en-dessous.