EdF : Benzema a choqué Deschamps, pardon impossible

EdF : Benzema a choqué Deschamps, pardon impossible

Photo Icon Sport

Depuis ses déclarations polémiques à l’encontre de Didier Deschamps, Karim Benzema n’a jamais été rappelé en Equipe de France.

A l’époque, l’attaquant du Real Madrid avait expliqué dans les colonnes du journal Marca que Didier Deschamps avait « cédé à une partie raciste de la France » en le snobant dans sa sélection. Des propos qui ont valu de sérieux ennuis au patron de l’Equipe de France, dont les murs de la maison ont notamment été tagués. Une histoire qui restera gravée à jamais dans l’esprit de Didier Deschamps si l’on en croit les déclarations de Philippe Tournon, ancien chef de presse de l’Equipe de France et qui connaît parfaitement « DD ». Dans une interview accordée à RTL, l’ancien salarié de la Fédération Française de Football a évoqué cet épineux sujet…

« Il était vraiment bouleversé par ce qui s’était passé. Il ne l’a jamais dit clairement, mais ce jour-là, la ligne rouge avait été franchie. Benzema, même s’il n’était pas directement à l’origine des tags raciste, c’était un enchaînement. (...) Benzema avait dit "Didier n’est pas raciste, mais peut être qu’il a cédé à une partie raciste de la France" et là-dessus arrive le tag, c’était trop » a fait savoir l’un des proches de Didier Deschamps, pour qui le sélectionneur de l’Equipe de France a définitivement tiré un trait sur Karim Benzema en Equipe de France, et ce malgré les prestations incroyables de l’ancien Lyonnais au Real Madrid. Contrairement à ce que Didier Deschamps a pu expliquer en conférence de presse, il est clair que les raisons de l’absence de Benzema ne sont pas sportives. L’entraîneur des Bleus a été touché dans sa chaire, et il ne pardonnera vraisemblablement jamais à « KB9 »…