Biélorussie – France : Ça ne voulait pas rentrer

Biélorussie – France : Ça ne voulait pas rentrer

Photo Icon Sport

En dépit d’une domination sans partage et d’une dizaine de situations dangereuses, plus ou moins nettes, l’équipe de France n’a pas réussi à faire la différence en Biélorussie, concédant un 0-0 tout de même peu glorieux.

Les Français étaient prévenus, les joueurs face à eux allaient tout donner, y compris sur le plan physique, pour empêcher les Bleus de poser leur empreinte sur le match. Rapidement, les vice-champions d’Europe prenaient pourtant la mesure d’un adversaire qui avait souvent recours aux fautes et aux dégagements express. Tout au long du match, la France conservait le ballon, mais contrairement à ce qui s’était passé en Italie la semaine dernière l’efficacité n’était pas au rendez-vous, notamment après le repos.

C’était le cas avec Giroud, après un service génial en talonnade de Griezmann (53e), tandis que le gardien biélorusse réalisait quelques prouesses, notamment sur un coup-franc puissante de Griezmann (58e). Et quand ce n’était pas lui, c’était sa barre qui le sauvait sur une tête de Giroud (59e). La pression était totale, avec encore deux occasions pour Griezmann (65e et 68e) et une fin de match plus équilibrée, qui débouchait sur ce 0-0. Pas terrible au niveau comptable, même si le choc du groupe entre la Suède et les Pays-Bas s’est aussi soldé par un nul, ce qui limite la casse. La folle victoire de la Bulgarie face au Luxembourg (4-3) met en tout cas la formation bulgare devant.