Affaire Pogba : Un soupçon sur Mathias Pogba confirmé

Affaire Pogba : Un soupçon sur Mathias Pogba confirmé

Les enquêteurs essayent de faire la lumière sur l'affaire Pogba, et notamment les agissements qui ont provoqué la plainte de Paul à l'encontre de ceux qu'il soupçonne de tentative d'extorsion. 

La justice a décidé cette semaine de se saisir de l’affaire Pogba. Une décision qui était attendue, et qui a même précipité probablement la prise de parole accusatrice de Mathias Pogba, accusé par son frère de faire partie des « amis d’enfance » qui le suivent depuis longtemps et tentent de lui extorquer de l’argent. Après les évènements du 14 juillet dernier en Italie, le milieu de terrain de la Juventus a décidé d’aller voir la police pour tout expliquer sur ce qu’il subissait. Il faut dire que l’apparition au centre d’entrainement de la Juventus de plusieurs personnes réclamant de parler à Paul Pogba sans parvenir à y arriver, a réellement inquiété l’international français. Car cela faisait suite aux épisodes du printemps, où avant un rassemblement de l’équipe de France, il avait accompagné ses deux frères à une soirée de gala avant d’être embarqué dans un appartement pour se voir réclamer 13 millions d’euros. Devant son refus d’obtempérer, les malfaiteurs lui ont mis un « homme de confiance » dans les pattes, un dénommé Babacar, qui se serait vu remettre la somme de 100.000 euros quelques semaines plus tard des mains de Paul Pogba. 

Mathias Pogba était à Turin le 14 juillet

Deux évènements qui ont donc déclenché sa prise de parole devant la police, surtout que ce jour-là à Turin, Paul Pogba a clairement reconnu son frère Mathias dans le coup de pression mis au centre d’entrainement. Une accusation qui se vérifie affirme RMC, pour qui le frère ainé de Paul était bien présent à Turin ce jour-là, et il n’en est visiblement pas caché puisque le champion du monde 2018 l’a reconnu directement. C’est cette apparition qui déclenchera, deux jours plus tard, le dépôt de plainte, avant que les autorités italiennes ne remettent le dossier à la police française, qui s’occupe désormais intégralement de l’enquête dans laquelle la lumière sera certainement plus facile faite une fois que les accusés devront répondre aux policiers. Pour le moment, aucune nouvelle convocation en dehors des plaignants et des témoins, comme la mère de Paul Pogba, qui a pris fait et cause pour l’international français dans cette histoire.