Affaire Pogba : le gouvernement fait un aveu

Affaire Pogba : le gouvernement fait un aveu

L'affaire Pogba risque de secouer non seulement la famille du joueur tricolore, mais aussi l'équipe de France. Didier Deschamps est sous pression dans ce dossier que personne n'avait vu venir. 

En attendant les révélations promises en grandes pompes par Mathias Pogba, les informations tombent chaque jour sur les circonstances qui ont amené ce déchirement fraternel à la vue de tous. La plainte de Paul Pogba, déposée en Italie pour des menaces au camp d’entrainement de la Juventus le 14 juillet, et en France pour une tentative musclée d’extorsion au printemps dernier, sont désormais aux mains des enquêteurs et de la justice. Ce règlement de comptes aura bien évidemment plusieurs conséquences et le linge sale sera déballé sur la place publique, ce qui ne va pas non plus servir les intérêts de l’équipe de France. 

Les accusations de Mathias Pogba font mal

En effet, Mathias Pogba a clairement mis son frère en cause, accusant le milieu de terrain de l’équipe de France d’avoir notamment fait appel à un marabout pour s’éviter des blessures, mais de s’être aussi adonné à cette croyance pour jeter un sort contre Kylian Mbappé. De quoi casser l’ambiance au sein des Bleus, qui sortent déjà d’une campagne de Ligue des Nations difficiles, mais qui avaient réussi à éviter les dissensions ces derniers mois depuis l’Euro 2020 tendu. 

La famille Pogba semblait unie

Une situation qui a fini par faire réagir la ministre des Sports, interrogée sur Europe 1 sur les conséquences de cette affaire qui n’en est probablement qu’à ses débuts. Si Amélie Oudéa-Castera n’a bien évidemment pas voulu se mêler du déroulement de l’enquête, elle a reconnu que personne n’avait pu voir venir cette affaire au sein de la famille Pogba, tant Paul, ses frères et sa mère, semblaient former une famille unie et inséparable. 

« Je vois que le parquet a décidé d’ouvrir une enquête préliminaire, donc je ne vais pas m’immiscer dans ce qui devient une affaire judiciaire. Ce qui m'inquiète, c'est l'impact sur l'équipe de France qui est au devant des échéances majeures. Mais je suis certaine que Didier Deschamps va apaiser les tensions et saura recréer des liens. Cela me rassure, car il faut que l'équipe soit au maximum et je compte sur Didier Deschamps pour gérer au mieux cette situation particulière. J’ai lu les articles qui font état d’une fratrie très soudée et de liens forts avec la maman. Personne ne pouvait s’attendre à ça et j’espère que la lumière pourra être faite dans la sérénité et que notre équipe de France soit au maximum préservée des impacts de cette affaire », a livré la membre du gouvernement, pour qui rien ne pouvait être fait au niveau de la fédération pour éviter cette situation, tant elle est restée longtemps dans une sphère privée.