Affaire Pogba : le coup de génie de « Mini » Raiola

Affaire Pogba : le coup de génie de « Mini » Raiola

L'affaire Paul Pogba est en train de faire pschiiit, du moins du côté de son frère accusateur Mathias, qui a calmé le jeu par le biais de ses avocats. Une femme habile, l'héritière de Mino Raiola, est derrière tout ça. 

Deux semaines après les révélations de Mathias Pogba, qui effectuait des accusations très graves à l’encontre de son frère et d’autres personnages du monde du football, le grand frère de Paul Pogba a avalé son chapeau. Par le biais de son avocat, il a fait savoir ce vendredi qu’il n’en dirait pas plus sur les réseaux sociaux, contrairement à tout ce qu’il avait annoncé auparavant. Visiblement, les fameuses preuves fumantes, notamment du maraboutage possible à l’encontre de Kylian Mbappé, ne devraient pas sortir. Du moins par ce biais-là puisque une enquête est en cours et que la justice ira au bout de cette affaire. « Mathias Pogba, qui aspire plus que tout à apaiser la situation avec son frère, réservera dorénavant sa parole aux Juges d’instruction en charge de ce dossier, le cas échéant », ont fait savoir les conseils de l’attaquant passé par les divisions inférieures en Espagne, en France ou en Angleterre. 

Comment expliquer ce revirement de situation, alors que, quelques jours plus tôt, Mathias Pogba avait confirmé ses accusations, et avait surtout bien expliqué dans une vidéo qu’il ne fallait pas se laisser perturber par tout le battage médiatique. Mais en réalité, le contre-feu allumé par le clan Paul Pogba a fait son effet, avec notamment la plainte déposée par le joueur après la tentative d’extorsion qui a eu lieu à la Juventus Turin le 14 juillet. C’était une volonté de Rafaela Pimenta de remettre les choses entre les mains de la police, histoire de bien faire comprendre que l’international français était une victime dans cette affaire. Et de prévenir aussi le staff de l'équipe de France, car des évènements avaient eu lieu en marge d'un match des Bleus au printemps dernier. Enfin, elle a rapidement été entendue par les enquêteurs également. Une façon aussi d’anticiper les fuites, car une telle situation allait forcément rejaillir sur le joueur un jour ou l’autre. 

Des fuites bienvenues dans la presse ?

La femme d’affaire, qui a fait des études de droit international à Sao Paulo, connait très bien Paul Pogba, et a su le convaincre facilement de passer les portes du commissariat à Turin. Collaboratrice de Mino Raiola depuis 20 ans, alors que l’agent récemment décédé commençait à grimper dans le milieu du football, elle a acquis une influence grandissante auprès de La Pioche, qui l’appelle souvent sa « 2e maman ». Très occupée cet été, avec le transfert d’Erling Haaland mais aussi celui de l’international français de Manchester United à la Juventus, elle a pris cette affaire de tentative d’extorsion de fonds très au sérieux. Elle s’est d’ailleurs retrouvée ciblée par les accusations de Mathias Pogba dans sa première vidéo, notamment en raison de sa grande influence sur Paul Pogba. Et pour Le Monde, si les détails de la plainte déposée par le Turinois ont filtré dans les médias, elle n’y est peut-être pas totalement étrangère. Cela a en tout cas permis d’inverser la tendance et de donner un caractère judiciaire à cette affaire. Et tout cela, pour l’héritière de l’empire Raiola, sans effectuer la moindre déclaration à la presse, envers qui elle est beaucoup plus distante que ne l’était son mentor.