Indice UEFA : La France entre la Hongrie et la Pologne

Indice UEFA : La France entre la Hongrie et la Pologne

Photo Icon Sport

Quatre victoires en 15 matchs de poule, merci Lille et ses deux succès en Europe League pour sauver l'honneur.

Pour le reste, le bilan est famélique et met le football français à genoux. Rarement les clubs tricolores n’auront démarré aussi timidement une saison européenne, et au niveau de l’indice UEFA, cela se fait déjà ressentir. Alors que l’Angleterre a déjà atteint la barre des 8 points et que l’Espagne, l’Allemagne et l’Italie ont dépassé celle des 10 victoires cumulées minimum en poule, la France est loin derrière avec seulement 4,083 points à la fin de la phase aller. Ce qui la place en 13e position des pays européens pour la saison actuelle. De quoi devancer d’un cheveu la Pologne qui n’a plus qu’un représentant, et courir encore derrière la Hongrie qui ne peut marquer des points qu’avec Ferencvaros. La compétition avançant, la France devrait logiquement finir par intégrer le Top10, même s’il faudrait pour cela que le réveil sonne.

En ce qui concerne le classement UEFA sur les cinq dernières saisons, qui sert de référence pour déterminer les places européennes, la France n’a rien à espérer, l’Allemagne étant à 13 points devant, et n’a rien à craindre non plus, le Portugal étant derrière à 8 longueurs. Il n’empêche que, pour éviter de vivre un printemps trop morose, le PSG, Rennes, l’OM et Nice notamment seraient bien inspirés d’accélérer dans la phase retour, sous peine de ne pas être très légitimes quand les dirigeants français viendront quémander un billet supplémentaire pour leurs équipes en Ligue des Champions…