Le TFC hésite entre fatalisme et satisfaction

Le TFC hésite entre fatalisme et satisfaction

Photo Icon Sport

Etienne Didot (après le nul du TFC contre Monaco) : « On a fait une très belle première période, sans exagérer. La seconde est à l’avantage de Monaco dans la possession. Mais avant leur égalisation, on a deux ou trois occasions où on doit tuer le match, comme la semaine dernière. C’est rageant. Mais le match reste positif. En début de deuxième période on doit mener 2-0 et là, le match aurait été plié. Ça aurait été un très bon résultat pour nous de gagner et ça n’aurait pas été illogique »

Share