SL : Les Anglais payés par l’UEFA pour plaquer la SuperLigue ?

SL : Les Anglais payés par l’UEFA pour plaquer la SuperLigue ?

Icon Sport

La soirée de mardi restera dans les annales puisque les six clubs anglais fondateurs de la SuperLigue se sont brutalement retirés du projet.

Manchester City, Arsenal, Chelsea, Tottenham, Liverpool et Manchester United ont officialisé leur mise en retrait du projet de SuperLigue. Ils étaient douze, ils ne sont plus que six. Et par conséquent, la ligue fermée organisée par Florentino Pérez a été officiellement suspendue. Une victoire pour Aleksander Ceferin, le président de l’UEFA, qui chantait dans la journée de mardi les louanges de Nasser Al-Khelaïfi, de Jean-Michel Aulas ou encore des dirigeants du Bayern Munich et du FC Séville pour leur fidélité à l’instance européenne et à la Ligue des Champions. Selon les informations obtenues par le Mundo Deportivo, l’UEFA a par ailleurs livré une guerre énorme à la SuperLigue en coulisses afin de convaincre les clubs anglais de se retirer et ainsi faire capoter tout un projet.

Le média espagnol croit savoir que l’UEFA a joué un rôle fondamental dans le retrait des clubs de Premier League en offrant une « somme d’argent importante » aux six clubs du Top 6 de la Premier League. Cette offre a été acceptée par Arsenal, Manchester City, Chelsea, Tottenham, Liverpool et Manchester United, qui sont de nouveau considérés par l’UEFA comme des clubs autorisés à disputer la Ligue des Champions et l’Europa League et dont les joueurs seront éligibles sans contestation possible par les sélections nationales. Le Mundo Deportivo précise par ailleurs que cette offre financière n’est pas arrivée jusqu’aux clubs espagnols, pour la simple et bonne raison que le Real Madrid de Florentino Pérez est maintenant considéré comme l’ennemi n°1 d’Aleksander Ceferin, lequel ne souhaite pas se mettre à genoux devant le club merengue. Désormais en position de force, l’UEFA attend de plates excuses de la part du Real Madrid avant de passer l’éponge.