Brésil : Neymar jusqu'à 6 heures du matin, il était déchainé

Brésil : Neymar jusqu'à 6 heures du matin, il était déchainé

Icon Sport

Victime d’une entorse de la cheville lors du premier match du Brésil contre la Serbie, Neymar a fait son grand retour lundi face à la Corée du Sud. Le résultat d'un énorme travail pour revenir en forme.

Buteur sur penalty, Neymar a été élu homme du match par la FIFA après la victoire du Brésil contre la Corée du Sud (4-1) en huitième de finale de la Coupe du monde. Vendredi, les coéquipiers du Parisien affronteront la Croatie en quart de finale et nul doute que le niveau va s’élever pour les Brésiliens, qui ont jusqu’à présent hérités d’adversaires plus que dans leurs cordes. De toute évidence, la Seleçao aura besoin d’un Neymar au top de sa forme pour espérer atteindre le dernier carré de cette Coupe du monde. Cela tombe bien, le n°10 du Paris Saint-Germain a très vite récupéré de sa grosse entorse de la cheville. Il y a encore quelques jours, cela n’était pourtant pas gagné pour Neymar, qui a redouté un forfait pour le reste de la Coupe du monde après sa blessure subie contre la Serbie.

Neymar a craint le pire après sa blessure

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par NJ 🇧🇷 (@neymarjr)

Il faut dire qu’il y avait de quoi avoir peur au vu de l’état de la cheville et du pied de Neymar après ce premier match de la Coupe du monde. « J’ai eu très peur » a avoué le Brésilien après la victoire des siens contre la Corée du Sud, et de poursuivre. « Je croyais vraiment en moi après mon bon début de saison. Se blesser comme ça, c'était très douloureux. J'ai pleuré toute la nuit d'après, mais tout s'est bien passé au final. Ça a valu la peine de rester jusqu'à 11 heures du matin le lendemain avec le kiné, puis tous les jours d'après et même toutes les nuits jusqu'à 5 ou 6 heures du matin. Je remercie tous ceux qui m'ont soutenu, des kinés aux supporters brésiliens. Je suis content d'avoir pu rejouer et d'avoir retrouvé mon niveau de jeu, même si je peux encore faire plus. Et je veux toujours faire plus » a expliqué Neymar, lequel assume par ailleurs le statut de favori du Brésil dans cette Coupe du monde. « Cette fois c'est le moment d'aller plus loin. On rêve du titre, bien sûr, mais il faut y aller pas à pas. Il reste trois matches, nous sommes prêts et concentrés pour remporter ce trophée ». Prochaine étape pour le Brésil : la Croatie vendredi à 16 heures. Un match qui s’annonce passionnant et certainement plus relevé pour les coéquipiers de Neymar.