Algérie-Cameroun rejoué ? La FIFA promet une réponse le 21 avril !

Algérie-Cameroun rejoué ? La FIFA promet une réponse le 21 avril !

Icon Sport

Il y a une semaine jour pour jour, l'Algérie était sous le choc au lendemain d'une brutale élimination dans la course au Mondial 2022. Le rôle de l'arbitre a été pointé du doigt et la Fédération algérienne a décidé de faire appel.

Le temps qui passe n’atténue pas la colère des supporters algériens, lesquels estiment toujours que leur équipe a été injustement privée d’un ticket pour la Coupe du Monde 2022. Il est vrai que le scénario a été terriblement brutal pour les Fennecs, qui ont vu le Cameroun se qualifier grâce à un but parfaitement valable de Karl Toko-Ekambi à l’ultime seconde du temps additionnel. Mais avant cela, l’arbitre de cette dernière rencontre des qualifications pour le Qatar a pris des décisions, avec l’aide de la VAR, qui n’ont pas été du goût de Djamel Belmadi, de ses joueurs et évidemment du public algérien. Au point même qu’un recours officiel a été déposé auprès de la FIFA, avec le secret espoir de faire rejouer ce match, ce qui semble totalement improbable. Mais il n’empêche, la Fédération Algérienne de Football a bien reçu une réponse de l’instance mondiale du football qui va étudier ce recours.

La FIFA étudiera le dossier Algérie-Cameroun le 21 avril 

Dans un communiqué, la FAF a confirmé que sa demande était mise à l’ordre du jour de la commission de discipline de la FIFA. « La Fédération algérienne de football informe que la réclamation qu’elle a introduit auprès de la FIFA sera soumise à la Commission de discipline pour examen et décision le 21 avril 2022. Pour rappel, cette réclamation concerne le match-retour des barrages de la Coupe du monde – Qatar 2022 ayant opposé l’Algérie au Cameroun le 29 mars dernier à Blida », précisent les autorités algériennes, qui le 31 mars dernier avait introduit ce recours afin de faire éventuellement rejouer cette rencontre « dans des conditions garantissant l’honnêteté et l’impartialité de l’arbitrage. » Tout cela alors que des rumeurs avaient circulé ce week-end sur un possible assassinat, heureusement démenti, de l'arbitre du match Bakary Gassama.