OM : Marseille attaqué par la Chine au mercato ?

OM : Marseille attaqué par la Chine au mercato ?

Photo Icon Sport

Trois semaines après la fermeture du marché français, le mercato de l’Olympique de Marseille n’est peut-être pas terminé.

Un ou plusieurs départs restent envisageables, notamment en raison de la période des transferts ouverte en Chine jusqu’au 28 février. C’est pourquoi les noms d’Adil Rami (33 ans) et de Dimitri Payet (31 ans) alimentent toujours certaines rumeurs. Mais sont-elles réellement fondées ? Nos confrères du Phocéen ont interrogé l’agent Bruno Satin.

« Concernant Rami, je n'y crois pas une seconde, car les Chinois ne font plus de gros investissements sur des défenseurs, a estimé l’agent français. Il faut rappeler qu'ils n'ont plus le droit qu'à trois joueurs étrangers et il n'y a plus beaucoup de rotations. A la limite, c'est plus crédible pour un Payet, mais vous connaissez comme moi le prix de son transfert et son salaire. De plus, je pense que lui et sa famille sont beaucoup mieux à Aix-en-Provence que dans la pollution de Shanghai ou Pékin (rires). »

Pas de menace pour Marseille

« Aucun risque de départ ? Je ne sais pas, mais j'imagine que si le nom de Payet est sorti, ça ne doit pas effrayer l'OM, bien au contraire. Vu le prix qu'ils l'ont payé, son salaire, la durée de son contrat et son âge, ils voient peut-être plus ça comme une opportunité que pour un danger, mais ce n'est que mon avis », a commenté Bruno Satin, qui confirme le démenti du milieu offensif le mois dernier.