Newcastle veut Fekir, il coûte 100 millions d’euros !

Newcastle veut Fekir, il coûte 100 millions d’euros !

Icon Sport

Après avoir été très actif l’hiver dernier, Newcastle souhaite continuer à se renforcer cet été et vise notamment Nabil Fekir.

Dans la zone rouge au mois de janvier, Newcastle a réalisé un gros mercato l’hiver dernier. Le pari de l’Arabie Saoudite, nouveau propriétaire des Magpies, a été gagnant. Et pour preuve, Newcastle est passé en l’espace de six mois de la 18e à la 11e place. Désormais, le club anglais souhaite bâtir un effectif compétitif afin de s’installer dans la première partie du classement puis de viser les places européennes dans un second temps. Après avoir recruté Bruno Guimaraes en provenance de l’Olympique Lyonnais, les Magpies songent à Lucas Paqueta. Un autre joueur associé à l’OL est dans le viseur de Newcastle selon les informations du journal AS. Il s’agit de Nabil Fekir, qui fait les beaux jours du Bétis Séville et qui sort d’une saison convaincante avec 10 buts et 10 passes décisives toutes compétitions confondues.

Newcastle prêt à payer 35 ME pour Fekir

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Nabil Fekir (@nabilfekir)

Déterminé à l’idée de s’offrir Nabil Fekir lors du mercato estival, Newcastle est prêt à poser 35 millions d’euros sur la table pour convaincre le Bétis Séville de lâcher son international français. Cela étant, il faudra se montrer plus généreux pour faire plier les dirigeants du club espagnol. Et pour cause, le journal AS croit savoir que le Bétis Séville n’a aucunement l’intention de négocier un départ de Nabil Fekir et que par conséquent, Newcastle devra payer la clause libératoire de l’ancien Lyonnais si le club anglais souhaite absolument le recruter. Problème pour Newcastle, celle-ci s’élève à 100 millions d’euros, une somme hors du commun pour un joueur tel que Nabil Fekir malgré les progrès de l’ancien Lyonnais et sa belle saison en Espagne. Reste maintenant à voir si les Magpies augmenteront leur offre en passant par exemple la barre des 50 millions d’euros et si cela serait susceptible de faire plier le Bétis Séville…