Mercato : Monaco négocie à la russe, Newcastle hallucine

Mercato : Monaco négocie à la russe, Newcastle hallucine

Icon Sport

Nouveau riche du football européen, Newcastle a de gros moyens et compte s’en servir pour aller chercher le maintien en Premier League. Attention toutefois aux dérives.

Il faut pour cela arriver à profiter du mois de décembre pour se renforcer en parvenant à aller chercher des joueurs capables d’apporter un plus rapidement, et que les clubs seront désireux de vendre au mercato. Benoit Badiashile ne remplit plus qu’une seule condition, et encore… Le défenseur central monégasque est la cible numéro 1 des Magpies en vue de cet hiver, mais il s’est sérieusement blessé contre Nantes, et ne sera pas opérationnel avant un bon mois. Un mauvais signe pour que le deal se fasse.

40 millions pour Badiashile, l'AS Monaco rigole

Mais le plus dur reste à venir. Newcastle, persuadé que Benoit Badiashile avait un grand avenir, était prêt à approcher des 40 millions d’euros pour récupérer l’international espoir français d’origine congolaise Une somme non négligeable pour un défenseur central, surtout que ce dernier n’a pas toujours été d’une régularité impériale en Ligue 1 ces derniers mois. A ce prix-là, les supporters monégasques s’emportaient même sur les réseaux sociaux, certains se disant prêt à emmener Benoit Badiashile directement à l’aéroport si cela permettait à l’ASM de faire entrer autant d’argent frais.

Mais il faut croire que les dirigeants russes du club de la Principauté n’ont pas la même idée en tête. Selon Sky Sports, ils ont surpris tout le monde en confirmant leur désir de vendre le joueur de 20 ans, mais contre 60 millions d'euros. Un prix à la Ruben Dias ou à la Achraf Hakimi, qui a fait bondir les dirigeants saoudiens de Newcastle, qui ont décidé de mettre ce dossier de côté pour le moment. Si le transfert n’est pas totalement tombé à l’eau, Newcastle a changé de cap et a effectué une offre au FC Séville pour l’ancien nantais Diego Carlos. Le club andalou n’est pas vendeur, mais avec une telle enveloppe, il y aurait probablement moyen de négocier en-dessous de la somme demandée par l’AS Monaco pour Benoit Badiashile.