Mercato : Angers passe tout près d’un gros coup avec le Barça

Mercato : Angers passe tout près d’un gros coup avec le Barça

Photo Icon Sport

Avant de quitter son poste de secrétaire technique, Eric Abidal espérait agrandir le clan français du FC Barcelone. L’ancien défenseur avait effectivement un œil sur l’Angevin Rayan Aït-Nouri.

Victime du renouvellement souhaité par la direction, Eric Abidal a dû quitter le FC Barcelone la semaine dernière. Le Français n’a pas officiellement été licencié. Les deux parties séparées annoncent plutôt une démission du secrétaire technique après la déroute face au Bayern Munich (8-2) en quarts de finale de la Ligue des Champions, et la saison blanche de l’équipe, la première depuis six ans. Quoi qu’il en soit, ce départ n’est sans doute pas simple à digérer pour le prédécesseur de Ramon Planes, lequel avait déjà prévu ses plans sur le marché des transferts.

En effet, Abidal avait notamment l’intention de recruter un nouveau latéral gauche pour concurrencer le titulaire Jordi Alba. Et le Tricolore avait une idée bien précise, lui qui, selon les informations du journal L’Equipe, espérait recruter son compatriote d’Angers Rayan Aït-Nouri (19 ans). Il faut dire que l’Angevin, considéré comme une future référence à son poste, bénéficie d'une sacrée cote sur le marché des transferts. Abidal, qui n’avait pas encore entamé de discussions avec l’agent du joueur Jorge Mendes, attendait que le Barça vende des joueurs avant de se lancer. Son départ représente donc une mauvaise nouvelle pour le SCO, désireux de récupérer 30 M€ sur le transfert de son latéral.