Mercato : 50 ME pour le futur meilleur milieu au monde, c'est donné

Mercato : 50 ME pour le futur meilleur milieu au monde, c'est donné

Icon Sport

Considéré comme l’un des plus grands espoirs du football mondial au poste de milieu relayeur, Eduardo Camavinga est toujours suivi par le Real Madrid en vue du prochain mercato.

Révélé aux yeux du grand public en 2020, quand il a marqué son premier but sous le maillot de l’équipe de France pour sa deuxième sélection en octobre dernier, Eduardo Camavinga a un peu baissé de pied depuis. À l’image de son équipe de Rennes, le joueur de 18 ans réalise une moins belle saison que l’an passé. Malgré des performances mitigées avec le SRFC, l'international français reste quand même l’un des joueurs les plus bankables du moment sur le marché des transferts. Sous contrat jusqu’en 2022 avec son club formateur, Camavinga pourrait donc s’envoler pour un grand club européen l’été prochain. Une possibilité pour l’instant démentie par Jonathan Barnett.

« Pour le moment, c'est un joueur rennais. Il aime Rennes et, pour l’instant, nous n’avons pas vraiment été attirés par d’autres clubs. Ce n’est pas notre position. Voyons ce qui se passera plus tard, mais il est bien à Rennes et c’est très bien. Être le meilleur milieu de terrain du monde, c’est comme ça que je vois son avenir, avec beaucoup de médailles et beaucoup de trophées. Le Real Madrid ? C’est un grand club, un grand club pour lequel jouer. Eduardo aura le choix entre beaucoup de clubs si Rennes décide de le libérer. Il pourrait aller dans l'un des 4-5 meilleurs clubs au monde. Eduardo adorerait jouer pour un club de haut niveau. Madrid est l'un de ces meilleurs clubs au monde, tout comme Barcelone. Un transfert de plus de 50 ME ? Je pense que oui », a avoué, sur Goal, l’agent de Camavinga, qui sait que peu de clubs auront les moyens pour recruter Camavinga en pleine crise du Covid-19… C’est donc pour cette raison que Barnett ne ferme aucune porte, que ce soit en Premier League, en Bundesliga ou en Serie A.