Juventus : Griezmann, Icardi, Kean, c'est le feu pour l'après-Cristiano Ronaldo

Juventus : Griezmann, Icardi, Kean, c'est le feu pour l'après-Cristiano Ronaldo

Le marché des numéros « 9 » est loin d’être terminé en Europe. Sa partie la plus folle est même en train de commencer avec les départs désormais envisageables de Kylian Mbappé (du PSG au Real Madrid) et de Cristiano Ronaldo (de la Juventus à Manchester City).

A Turin, la fuite de CR7 est envisagée depuis longtemps, mais forcément, cela s’est concrétisé ce jeudi soir quand le Portugais a annoncé à ses dirigeants qu’il voulait partir à tout prix. La Juve est d’accord à condition de recevoir 30 ME en contrepartie, ce qui est dans les cordes des Citizens. Pour le remplacer, les dirigeants italiens se sont tout d’abord tournés vers le PSG en cette fin de mercato. En effet, Mauro Icardi est une cible de longue date, et l’Argentin possède un profil qui plait à Max Allegri. Le Paris SG n’a jamais été fermé à une telle vente, mais c’est l’ancien de l’Inter Milan qui a refusé. Avec le possible départ de Mbappé, Icardi estime avoir un temps de jeu plus conséquent, et a donc envie de rester au sein de la Dream Team du PSG, affirme Gianluca Di Marzio. 

Dès lors, la Juventus n’a pas perdu de temps, et s’est tournée vers un ancien joueur du Paris SG, mais aussi de la Juve : Moise Kean. L’attaquant d’Everton est toujours sur le marché, et il est désormais la priorité numéro 1 du club du Piémont. L’idée est de partir sur un attaquant jeune, et c’est pourquoi les profils proposés comme Alexandre Lacazette, Antoine Griezmann et Pierre-Emerick Aubameyang, ont été repoussés par les dirigeants bianconeri. Enfin, si la Juventus ne parvenait pas à boucler l’opération Moise Kean, le plan B se nommerait Gianluca Scamacca. Ce grand espoir du football italien, qui mesure 2 mètres, a fait fort la saison passée avec la Genoa, et il revient donc à Sassuolo avec l’intention de s’imposer dans son club formateur. Sauf si la Juve venait pour mettre le paquet et le faire venir pour faire oublier Cristiano Ronaldo.