Menace sur une Ligue 2 à 21 clubs !

Menace sur une Ligue 2 à 21 clubs !

Icon Sport

La situation incertaine des Girondins de Bordeaux pourrait ouvrir la porte à un championnat de Ligue 2 se jouant avec 21 clubs.

Battu lors du barrage par Quevilly-Rouen, le club de Villefranche Beaujolais a découvert ce mercredi que dans son calendrier pour le championnat National de la saison prochaine, la Fédération Française de Football prévoyait la présence de Villefranche ou Bordeaux. Sous entendu pour la FFF que si le club de Gérard Lopez était rétrogradé en National, alors c’est bien le club du Rhône qui pourrait évoluer en Ligue 2. Jusque-là on pensait que le championnat se jouerait à 20 avec Bordeaux ou à 19 si Bordeaux était relégué en National. Dans un communiqué, les dirigeants de Villefranche ont évidemment annoncé la couleur si le CNOSF ne donnait pas raison aux Girondins, et cela même si le club au scapulaire peut aller devant la justice civile pour arracher son ticket en Ligue 2. Autrement, on peut fort bien avoir un championnat à 21 en Ligue 2, ce qui pourrait évidemment faire du bruit dans la mesure où cette saison deux clubs seulement monteront en Ligue 1 et trois descendront en National sans aucun barrage.

La Ligue 2 s'offre une migraine 

« Suite à la publication ce jour du calendrier du championnat de National 1 2022/2023, où figure la mention « VILLEFRANCHE OU BORDEAUX » lors de chaque journée, le club souhaite réagir. Le Football Club Villefranche Beaujolais prend acte qu’il sera repêché en Ligue 2 si, après l’avis du CNOSF du 19 juillet 2022, puis la décision du Comité Exécutif (COMEX) de la FFF du 20 juillet 2022, la rétrogradation du FC Girondins de Bordeaux en National 1 est confirmée. Le FCVB tient donc, par ce communiqué, à préciser que son dossier est prêt et conforme aux attentes de la LFP pour participer au championnat de Ligue 2 BKT 2022/2023, et qu’il demeure à la disposition des instances pour toute nouvelle audition, et notamment par la DNCG des clubs professionnels. Par ailleurs, le FC Villefranche Beaujolais tient également à rappeler qu’il est un club qui compte plus de 55 salariés, 500 partenaires privés, 650 licenciés, qu’il est reconnu comme un acteur incontournable de son territoire et de son écosystème, qu’il bénéficiera prochainement d’un stade neuf, moderne et multifonctionnel répondant aux normes du football professionnel, qu’il a disputé deux fois de suite les barrages d’accession en L2, et qu’il est félicité depuis 10 ans par la DNCG pour sa gestion financière. Depuis 1927, le FCVB est porteur des valeurs de notre sport et il fait totalement confiance aux instances du football français pour que celles-ci soient respectées par tous », prévient gentiment, mais fermement le club du Rhône