Le HAC racheté « bientôt » promet Maillol

Le HAC racheté « bientôt » promet Maillol

Photo Icon Sport

Annoncé depuis désormais plusieurs mois, le rachat du Havre par Christophe Maillol, qui envisage de faire venir plusieurs joueurs de gros calibre et des sponsors importants pour redonner un nouveau souffle au club doyen, se fait toujours attendre. L’argent n’arrive pas, et les délais de retard se multiplient. C’est à ce sujet que l’ancien rugbyman s’est exprimé dans un communiqué de presse, expliquant pourquoi, en France, tout ne pouvait pas se faire d’un claquement de doigt. 

« Du fait de la nécessité d’apporter, pour racheter le club et le développer, des capitaux plus importants que ceux que j’avais initialement prévus, j’ai décidé de souscrire un prêt personnel complémentaire. Comme chacun le sait, il est malheureusement impossible d’obtenir en France un prêt bancaire pour investir dans le football. J’ai donc décidé de me tourner vers des établissements financiers étrangers. Je reconnais avoir sous-estimé les délais dans lesquels ces opérations de transfert de montants importants de l’étranger vers la France pouvaient se réaliser. Les entrepreneurs ne sont pas des héros et je ne demande pas de traitement de faveur pour les repreneurs de clubs de football. Mais sommes-nous si nombreux à vouloir investir dans le football français, sommes-nous si nombreux à accepter d’y risquer notre argent personnel pour accepter ainsi les insinuations, caricatures ou attaques de quelques aigris ? Je suis certain que, très bientôt, ceux qui ont sali auront l’élégance de présenter leurs excuses. Je sui convaincu que nous allons vivre bientôt une grande et belle aventure », a promis celui qui a été présenté dès le mois d’août par Jean-Pierre Louvel comme le repreneur du club. Pour le moment, les fonds ne sont toujours pas versés…