TV : Un deal express avec Canal+, Vincent Labrune prévient

TV : Un deal express avec Canal+, Vincent Labrune prévient

Photo Icon Sport

Le football professionnel français est aux abois financièrement après le fiasco Médiapro. Il s’agit toutefois de ne pas trop le montrer, à l’heure où ce mardi, les droits TV pourraient officiellement être remis en vente avec la finalisation de l’accord par le tribunal du commerce de Nanterre.

Le groupe audiovisuel pourrait ainsi se délester de ce contrat qu’il n’a pas pu assumer, et laisser la LFP gérer un nouvel appel d’offres auquel Canal+ est absolument seul à pouvoir répondre à l’heure actuelle. Résultat, si la chaine cryptée a toujours été un partenaire fidèle du football français, il n’est pas question pour autant de surpayer ces droits, surtout sans concurrence. Un bras de fer va donc se jouer, et Vincent Labrune aimerait que les clubs le soutiennent.

Selon L’Equipe, le président de la LFP, fin négociateur et capable de jouer sur la corde raide, a fait savoir aux présidents qu’il ne fallait pas espérer un accord immédiat avec Canal+ dès que les droits seront remis en jeu. Les discussions et négociations vont continuer, possiblement pendant quelques semaines, avant de trouver un accord. En attendant, Téléfoot continuera de diffuser les rencontres faute de nouveau deal, comme le prévoit le contrat. Pour séduire Canal+ et espérer un montant le plus intéressant possible, la Ligue n’exclut pas du tout une nouvelle programmation des journées, avec pourquoi pas un retour du multiplex le samedi soir, de la Ligue 2 le vendredi soir, et d’une grosse affiche le samedi à 17h00. En arrière toute, mais nul doute que, si cela permet à Canal+ de mettre un peu plus la main au pot, les clubs pros ne diront rien, et attendront même quelques jours de plus…