TV : Canal+ en sauveur, le plan B de Labrune a échoué

TV : Canal+ en sauveur, le plan B de Labrune a échoué

Photo Icon Sport

C’est désormais une question de jours, l’accord de sortie de crise entre Médiapro et la LFP va être légalement validé, et permettra de remettre en vente les droits du football français afin de limiter la casse le plus rapidement possible dans ce fiasco.

Pour sauver les meubles, tout le monde se tourne vers Canal+, qui a désormais mangé la concurrence avec BeIN Sports en devenant tout simplement son distributeur exclusif. Résultat, impossible de voir la chaine qatarie et la chaine dirigée par Maxime Saada se battre pour faire monter les enchères. Il peut y avoir plusieurs mises et une répartition intelligente, mais pas de quoi aller chercher le milliard.

Vincent Labrune le sait très bien, il n’est pas en position de force dans cette histoire, et si Canal+ veut bien consentir un effort pour aider le football à éviter le dépôt de bilan, la chaine de Vincent Bolloré veillera à ce que ses intérêts soient préservés. C’est pourquoi le président de la LFP a aussi tenté sa chance ailleurs. Notamment chez des distributeurs originaux, et qui commencent à se faire voir dans le football. Il s’agit des plate-formes comme Amazon, Google, Facebook, Microsoft ou Apple. Mais la réponse a été assez directe selon Le Parisien. Malgré l’opportunité qui se présente, ces nouveaux venus n’ont pas prévu un investissement en masse dans les droits télés, et préfèrent réaliser quelques coups savamment orchestré à l’avance, plutôt qu’une opération de grande ampleur. De quoi renforcer encore un peu plus la position de Canal+, qui arrive avec des droits TV qui seront sans détenteur dans quelques jours, et surtout sans concurrents.