TV : La LFP attaque BeIN, le cirque continue

TV : La LFP attaque BeIN, le cirque continue

Icon Sport

Le feuilleton des droits télévisuels de la Ligue 1 se poursuit et ce mardi, la LFP a assigné en référé BeInSports.

Qui va payer les 330 ME et diffuser les deux matchs du fameux lot 3, attribués en 2018 à BeInSports et sous licenciés à Canal + ? Le feuilleton se poursuit, alors qu’aucune des deux chaînes ne souhaite payer la LFP et diffuser les matchs en question (samedi à 21 heures et dimanche à 17 heures). Selon les informations obtenues par L’Equipe, la LFP a référé ce mardi BeInSports devant le tribunal judiciaire de Paris afin que la chaîne s’engage formellement à produire, diffuser et payer les deux match du lot 3. L’audience devant le tribunal est fixée vendredi matin, une action qui se justifie par l’incertitude qui règne, une incertitude renforcée par la décision du tribunal de commerce de Nanterre vendredi.

Pour rappel, la juridiction a autorisé Canal + à suspendre son contrat de sous-licence et interrompre ses paiements, estimant que BeInSports n’avait pas fait le nécessaire pour tenter d’obliger la LFP à revoir les tarifs à la baisse. Selon les informations communiquées plus tôt dans la journée par RMC, l’issue de ce dossier pourrait finalement être heureuse pour la LFP avec le paiement et la diffusion des matchs… par Canal +. « Il ne fait aucun doute que Canal + va payer et diffuser » les deux matchs même si le timing juridique est « très serré » selon une source proche de la LFP. Loin de toute cette pagaille, Amazon avance sereinement. La chaîne a confirmé la diffusion du Trophée des Champions entre Lille et le PSG dimanche prochain sur Amazon Prime. Par la suite, la chaîne Prime Video Ligue 1 verra le jour et diffusera 80 % des matchs de Ligue 1, dont les dix plus grosses affiches de la saison.