TV : Canal + refuse de payer, Nasser Al-Khelaïfi ne l'accepte pas

TV : Canal + refuse de payer, Nasser Al-Khelaïfi ne l'accepte pas

Photo Icon Sport

Depuis plusieurs semaines maintenant, Nasser Al-Khelaïfi négocie le paiement des droits télévisuels avec Maxime Saada, le patron de Canal +.

Dans sa mission, le président du Paris Saint-Germain est accompagné par Jacques-Henri Eyraud (OM), Jean-Pierre Rivère (Nice) et Olivier Sadran (Toulouse). Pour l’heure, les négociations n’ont pas abouti puisque Canal + est toujours aussi réticent à l’idée de payer les droits télévisuels restants sur la saison, alors que le flou est encore total sur une éventuelle reprise. Mais dans une interview accordée à RMC, Nasser Al-Khelaïfi a de nouveau mis la pression sur Canal + en indiquant que le paiement des droits télévisuels allait conditionner l’avenir de nombreux clubs. Par ailleurs, celui qui est également le patron de BeInSports a indiqué que ce n’est pas lui qui avait décidé d’aller négocier avec Canal, mais que ce sont les autres présidents de Ligue 1 qui ont lui ont demandé d’aller au front. Ce qu'il a accepté sans hésitation. 

« Je n’ai pas choisi de participer à ces négociations. Si je n’avais pensé qu’à mon intérêt personnel, j’aurais refusé mais j’ai toujours pensé que l’intérêt collectif, celui du football français, devait prévaloir sur les intérêts personnels et les batailles d’ego. Alors, après en avoir discuté avec les autres présidents de clubs ainsi qu’avec Maxime Saada, le président du directoire de Canal+, j’ai décidé d’intégrer ces négociations. Nous en connaissons tous parfaitement les enjeux. Au regard des incertitudes que fait planer la crise actuelle, il en va de la survie de certains clubs de L1 et L2. Nous ne pouvons pas l’accepter. Aucun club ne mérite de disparaître, d’autant que personne, pas plus dans le monde sportif qu’ailleurs, n’avait réellement anticipé les lourds problèmes que nous subissons aujourd’hui. S’il y a un moment où il faut travailler tous ensemble, c’est bien maintenant » a expliqué Nasser Al-Khelaïfi avant d’être relancé une ultime fois sur l’avancée des négociations. « Le principe des négociations, c’est qu’elles doivent rester confidentielles si on veut avoir une chance de réussir ». Les discussions continuent donc entre le groupe des quatre présidents et la direction de Canal +…